Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers




L’aéroport d’Oujda-Angad affiche une légère hausse du trafic des passagers en octobre

Plus de 42.000 passagers ont utilisé l’aéroport Oujda-Angad au cours du mois d’octobre dernier, un chiffre en légère hausse de plus 0,58% par rapport au même mois de l'année précédente (41.906), selon un rapport de l’Office national des aéroports (ONDA).
Les passagers ayant transité par cet aéroport, durant le mois d'octobre, se répartissent entre 19.079 à l’arrivée et 23.070 au départ, contre respectivement 17.284 et 24.622 voyageurs durant la même période de l’année 2015, indique-t-on de même source.
Durant le même mois, l’aéroport a enregistré 356 mouvements d’avion contre 327 au cours du même mois de 2015, soit une augmentation de 8,87%.
Il est à rappeler que 511.786 passagers ont transité par ledit aéroport durant l’année 2015, contre 515.269 en 2014, soit une baisse de 0,68%. L’aéroport d’Oujda est lié à plusieurs aéroports européens notamment français (Paris, Marseille et Beauvais), belges (Bruxelles, Charleroi), allemand (Düsseldorf), et hollandais (Amsterdam).

Bank Al-Maghrib organise un symposium sur 
la transformation numérique de l’entreprise
Un symposium sur l'impact positif du numérique sur la productivité et la collaboration au sein des entreprises en général, et des banques en particulier, a été organisé mercredi à Rabat à l'initiative de Bank Al-Maghrib.
Tenu dans le cadre du programme de la transformation numérique de l’établissement bancaire, cet événement a connu la participation de représentants de plusieurs institutions financières et non financières, nationales et internationales, venus faire part de leurs expériences en matière de transformation numérique, en faisant valoir l’impact positif du digital sur les modes de travail et de management, indique Bank Al-Maghrib dans un communiqué. Les interventions des participants ont notamment porté sur l’usage du digital dans le secteur bancaire, les apports de la transformation numérique pour les organisations et la révolution induite par le digital dans les modes de travail, ajoute-t-on de même source. 


Libé
Lundi 5 Décembre 2016

Lu 458 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.