Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Levée de l'interdiction sur la collecte et
la commercialisation des coquillages à Douira-Sidi R'bat


Le Département de la pêche maritime a annoncé, lundi, la levée de l'interdiction sur le ramassage et la commercialisation des coquillages collectés au niveau de la zone conchylicoles Douira-Sidi R'bat, relevant de la circonscription maritime d'Agadir.
Les résultats d'analyses effectuées par l'Institut national de recherche halieutique (INRH) au niveau de cette zone conchylicole classée Douira-Sidi R'bat ont montré une "stabilité du milieu et une purification totale des coquillages au niveau de ladite zone", indique le département dans un communiqué.
Par ailleurs, l'INRH recommande aux consommateurs de ne s'approvisionner qu'en produits conditionnés, portant les étiquettes sanitaires d'identification et commercialisés dans les points de vente autorisés (marchés officiels), avertissant que les coquillages colportés ou vendus en vrac ne présentent aucune garantie de salubrité et constituent un danger pour la santé publique.

Le RNPG du Groupe Alliances en hausse de 21%

Le Groupe Alliances a réalisé en 2017 un résultat net part du groupe (RNPG) de 174 millions de dirhams (MDH) en hausse de 21% par rapport à l’exercice précédent.
Le résultat net consolidé du Groupe a, pour sa part, progressé de 41% pour s'établir à 251 MDH, selon un communiqué de l’entreprise publié lundi.
L'amélioration des résultats d'Alliances s'explique par la forte contribution de l'activité Habitat Social et Intermédiaire via sa filiale Alliances Darna et des projets du Groupe en Afrique, notamment en Côte d’Ivoire et au Cameroun.
Ce résultat est dû également à la réduction significative des frais financiers qui ont baissé de 63% par rapport à l’exercice précédent, en ligne avec les prévisions du Groupe, explique la même source.
Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe s’élève à près de 3,02 milliards de dirhams (MMDH), en baisse de 15% par rapport à 2016.
Cette évolution est principalement due au glissement, au 1er semestre 2018, de l’opération de titrisation (cession d’actifs) d’un montant de 1,1 milliard de dirhams.

Mardi 3 Avril 2018

Lu 504 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >