Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers Economie




Les IDE en baisse de 10,8% à fin février

Le flux des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a baissé de 10,8% à 2,8 milliards de dirhams (MMDH) à fin février 2018, contre 3,1 MMDH un an auparavant, selon l'Office des changes.
Ce résultat s'explique par l'accroissement des dépenses de plus d'un milliard de dirhams, plus important que celui des recettes (+ 666 millions de dirhams), indique l'Office dans sa note sur les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs du mois de février 2018.
Pour leur part, les recettes des Marocains résidant à l'étranger (MRE) ont progressé de 18,9% à 10,5 MMDH en février 2018, relève la même source. La balance Voyages laisse, quant à elle, apparaître un excédent en hausse de 38,3% à 7,2 MMDH, souligne l'Office, ajoutant que ce résultat est dû à une augmentation des recettes à 9,8 MMDH contre 7,5 MMDH en février 2017 plus importante que celle des dépenses (2,6 MMDH contre 2,3 MMDH).

Accroissement du déficit commercial

Les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par un accroissement du déficit de la balance commerciale de 19,2% à fin février 2018, atteignant près de 32,193 milliards de dirhams (MMDH) contre 27 MMDH un an auparavant, selon les données de l'Office des changes.
Les importations ont atteint 74,934 MMDH durant les deux premiers mois de l'année 2018, soit une hausse de 12,5%, alors que les exportations ont progressé de 8% pour se chiffrer à 42,741 MMDH, d'après les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs du mois de février 2018.
Le taux de couverture des importations par les exportations s'est ainsi établi à 57% à fin février 2018 contre 59,4% par rapport à une année plus tôt, selon l'Office.
L'accroissement des importations s'explique en partie par la hausse des produits bruts de 28,6%, des produits alimentaires de 26,7% et des produits énergétiques de 19,9%, précise la même source.
S'agissant de l'évolution des exportations, elle est marquée essentiellement par la hausse des expéditions du secteur automobile de l'ordre de 15,5%, ainsi que par la progression de l'aéronautique (+15%), de l'industrie pharmaceutique (+3,3%) et du textile et cuir (+3,3%), selon l'Office des changes.

Vendredi 16 Mars 2018

Lu 292 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés