Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coup de pouce du gouvernement à la campagne céréalière

Mise en place de mesures à même de soutenir les agriculteurs et les organismes stockeurs




A l’instar de l’année dernière, les autorités publiques veulent donner un coup de pouce à la campagne céréalière en mettant en place une série de mesures visant à assurer les bonnes conditions de stockage et de commercialisation de l’actuelle récolte céréalière.
En effet, une décision conjointe a été signée récemment dans cet objectif entre les ministères de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts et celui de l’Economie et des Finances.
Elle intervient deux semaines après l’annonce de l’adoption par le Conseil de gouvernement du projet N° 2.18.346 relevant, comme il est de tradition, les droits de douane sur l’importation du blé tendre à 135% contre 30% auparavant.
C’est ainsi qu’au titre de cette décision, les autorités ont décidé de fixer le prix de référence à 280 dh/ql rendu moulin pour une qualité standard.
Selon le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, cette décision prévoit aussi une subvention forfaitaire de 10 dh/ql pour les quantités de blé tendre de production nationale, acquises durant la période primable allant du 16 mai au 15 octobre 2018.
Afin de soutenir les organismes stockeurs, une prime de magasinage de 2.00 dh/ql par quinzaine sera versée à ces derniers pour la quantité globale de blé tendre collectée du 16 mai au 15 octobre 2018.
Dans un communiqué, le département de l’Agriculture a précisé que cette prime sera servie jusqu’à la fin de l’année en cours.
La même source a annoncé, par ailleurs, la reconduction du système d’appel d’offres pour l’approvisionnement des minoteries industrielles en blé tendre destiné à la fabrication des farines subventionnées, précisant que les premiers appels d’offres seront exclusivement consacrés à la récolte nationale.
En vertu de cette décision, soulignons également qu’il a été décidé que la convention de financement signée en 2017 entre le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, le Groupe Crédit agricole du Maroc (GCAM), les coopératives, l’UNCAM et la Fédération nationale des minotiers, demeure valable.
Il est à rappeler que ladite convention, qui avait été signée dans le but de soutenir les coopératives agricoles pour les opérations de collecte de la récolte céréalière, « porte sur la mise en place par le GCAM de lignes de financement spécialisées qui facilitent l’accès des coopératives membres de l’UNCAM à des crédits destinés à couvrir les frais de collecte et de stockage du blé tendre national au titre de la campagne agricole », précise-t-on de même source.
Comme l’a souligné le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, cette opération bénéficie d’un encadrement rapproché sur le terrain par ses services régionaux et ceux de l’Office national interprofessionnel des céréales et légumineuses (ONICL).
A titre toujours de rappel, précisons que la décision de relever les droits de douanes sur l’importation du blé tendre s’applique jusqu’au 31 octobre prochain afin de protéger la production nationale de cet aliment, assuraient dernièrement les autorités.
Comme nous l’avons relevé dans l’une de nos éditions précédentes, la décision des autorités publiques de les relever est encouragée par les conditions climatiques favorables qui continuent de profiter à la campagne agricole actuelle.
En effet, selon les dernières estimations, la récolte céréalière devrait s’élever à 98,2 millions de quintaux au titre de la campagne agricole 2017-2018 et la production s’annonce parmi les meilleures, avec un rendement record devant s’établir autour de 21,8 quintaux à l’hectare.
Les nouvelles mesures mises en place par les autorités vont ainsi dans le même sens avec en toile de fond un objectif : améliorer la commercialisation de la production céréalière locale.

Alain Bouithy
Mercredi 16 Mai 2018

Lu 495 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés