Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bienvenidos Majestades ! Le couple royal espagnol hôte du Maroc

Réaffirmer dans toute leur richesse les relations globales et multiples entre les deux pays




Bienvenidos Majestades ! Le couple royal espagnol hôte du Maroc
Le Roi Felipe VI et la Reine Letizia d'Espagne effectueront une visite officielle au Maroc les 13 et 14 février sur invitation de S.M le Roi Mohammed VI, annonce le ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie. Et d’ajouter que «cette visite reflète la profondeur et la qualité des relations bilatérales, grâce à la volonté commune de consolider le partenariat stratégique multidimensionnel unissant les deux pays voisins et amis».
Pour sa part, un communiqué du ministère espagnol des Affaires étrangères précise qu’elle «servira à refléter au plus haut niveau l'excellence et l'intensité des relations bilatérales entre l'Espagne et le Maroc».
Reportée plusieurs fois depuis 2016, elle reflète, selon la même source, «au plus haut niveau, l'excellence et l'intensité des relations» entre l'Espagne et le Maroc et l'engagement de continuer à approfondir et à diversifier un lien que les deux parties considèrent comme stratégique.
Le Roi d’Espagne qui a déjà visité le Maroc en juillet 2014 peu après son couronnement suite à l'abdication de son père Juan Carlos, aura des entretiens officiels avec S.M le Roi Mohammed VI et les deux Souverains présideront la signature de conventions entre les deux pays. Le Souverain «offrira, au Palais Royal à Rabat, un dîner officiel en l'honneur des Souverains espagnols et de la délégation les accompagnant.
Selon les médias espagnols, le Roi Felipe et son épouse rendront visite au Mausolée Mohammed V pour se recueillir sur les tombes de LL.MM  Mohammed V et Hassan II.
Le Roi d’Espagne aura également des entretiens avec le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani et les présidents de la Chambre des représentants, Habib El Malki, et de la Chambre des conseillers, Hakim Benchemach.
«Les relations entre les deux pays traversent une période notablement positive et dynamique dans tous les domaines et cette visite ne fera que consolider cette réalité», a soutenu à ce propos le ministre espagnol des Affaires étrangères, Josep Borrell.
Dans un entretien accordé à la MAP, il a déclaré que  «l’Espagne et le Maroc partagent les mêmes problèmes, mais aussi les mêmes opportunités, d’où la nécessité de saisir ce potentiel pour relever ensemble les défis communs», avant de souligner que la lutte contre la menace terroriste, la gestion des flux migratoires et la croissance économique demeurent les défis majeurs auxquels les deux pays sont appelés plus que jamais à donner des réponses adéquates.
Il a, par ailleurs, assuré que «les politiques de l’Etat doivent être au-dessus des conjonctures politiques. Ainsi, les relations avec le Maroc constituent une priorité et une politique d’Etat pour l’Espagne indépendamment des partis politiques qui sont au pouvoir». Et de préciser que «le gouvernement socialiste espagnol, conduit par Pedro Sanchez, accorde un intérêt tout particulier au renforcement des relations de coopération et de partenariat avec le Maroc».
Il convient de rappeler que les réunions de haut niveau Maroc-Espagne, dont la prochaine est prévue au cours de la première moitié de 2019 et le Forum parlementaire hispano-marocain, dont la 4ème session a été tenue en avril 2018 à Madrid, offrent un cadre idoine pour le développement des relations politiques.
Pour sa part, l’ex-ministre des Affaires étrangères à l’époque de José Maria Aznar, Ana Palacio, a souligné que la visite officielle des Souverains espagnols au Maroc «réaffirmera, dans toute leur richesse, les relations globales et multiples» entre les deux pays et devra renforcer le partenariat entre l’Union européenne (UE) et l’Afrique, à travers et aux côtés du Royaume.
Il s’agit d’une visite qui illustre « la rencontre entre deux chefs d’Etat représentant à la fois la modernité et l’Histoire » et qui « incarne la volonté d’une approche commune face aux défis présents dans les deux rives de la Méditerranée », a ajouté Ana Palacio dans une tribune publiée lundi par le journal El Mundo.
Ana Palacio a fait observer que la relation entre Rabat et Madrid est «forte et tournée vers un avenir productif et multidimensionnel».
La visite des monarques d’Espagne au Maroc sera également une occasion de renforcer la coopération économique entre Rabat et Madrid.
Selon l’agence espagnole EFE citant des sources informées du patronat espagnol, les deux pays annonceront à l’occasion de cette visite la constitution du Conseil économique Maroc-Espagne (Cemaes) qui a pour but de renforcer la coopération entrepreneuriale et commerciale entre les deux pays.
D’après la même source, ce Conseil sera inauguré jeudi à Rabat en présence des représentants de la CGEM et la Confédération espagnole des organisations entrepreneuriales (CEOE). Lequel Conseil a été considéré par Europa Press comme «le premier organe de coopération entre les patronats des deux pays».
Selon l’agence MAP, l’Espagne est le premier fournisseur et client du Maroc.
Ce qu’a confirmé la directrice du Cemaes, Houda Benghazi, qui a rappelé qu’«en 2018, l'Espagne était le premier partenaire commercial du Royaume pour la sixième année consécutive, tant au niveau des exportations que des importations, avec des flux commerciaux dépassant les 12 milliards d'euros» et que les échanges commerciaux entre les deux pays ont doublé au cours des six dernières années, avec des taux de croissance supérieurs à 10% par an depuis 2011.
Elle a également affirmé que «les relations commerciales maroco-espagnoles sont, de plus en plus, un exemple d’équilibre et de complémentarité. Le taux de couverture des importations par les exportations est passé de plus de 170% en faveur de l’Espagne en 2012 à 122% en 2016, ce qui confirme le progrès réalisé en faveur du développement des échanges commerciaux bilatéraux, en tirant profit des avantages comparatifs de chaque pays et en renfonçant la compétitivité et la création de richesse dans les deux économies».
La visite des Rois d’Espagne permettra également de renforcer la coopération entre Rabat et Madrid dans le domaine de la lutte contre la migration irrégulière et le terrorisme.
«L’importance et la portée de cette visite ne sont plus à démontrer. Le Maroc sait qu’il est considéré par l’Espagne comme un partenaire privilégié d’une grande importance », a mis en exergue le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, rappelant à cet égard que les déplacements au plus haut niveau sont aussi le couronnement des «relations pérennes» entre l’ensemble des départements ministériels et institutions des deux pays.
«Moi, par exemple, je suis à la tête du ministère espagnol de l’Intérieur depuis huit mois seulement et je me suis réuni déjà cinq fois avec mon homologue marocain, Abdelouafi Laftit», a-t-il affirmé.
Il a mis l’accent sur le rôle du Maroc dans la lutte contre la migration irrégulière. En ce sens, il a affirmé que «l’Espagne œuvre à mettre en exergue, au sein de l’Union européenne (UE), le rôle très important joué par le Maroc en matière de contrôle des frontières et à inciter l’Europe à s’impliquer davantage avec le Royaume dans ce domaine».
Concernant la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, le ministre espagnol s’est félicité de l’excellent niveau de collaboration entre les deux pays visant à combattre ces deux phénomènes qui «mettent en danger notre Etat de droit et tentent de perturber la cohabitation pacifique au sein de nos sociétés».

M.T
Mercredi 13 Février 2019

Lu 987 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com