Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ayoub El Kaabi pisté par le Genoa CFC




L’avenir d’Ayoub El Kaabi se dessine, sans aucun doute, sous d’autres cieux. L’international marocain, qui s’était illustré de la plus belle des manières lors du dernier CHAN dont les phases finales s’étaient déroulées au Maroc, serait courtisé par le Genoa, club de Serie A d’après la publication italienne Secolo XIX.
Si ce transfert prendrait forme, Ayoub El Kaabi serait le troisième joueur marocain après Adel Taarabt et Jawad El Yamiq à porter les couleurs de cette formation connue sous l’appellation de «Grifoni».
D’après le journal qui a rapporté l’information, aucun contact n’a été établi jusqu’ici avec les dirigeants de la Renaissance Sportive de Berkane mais il y a un intérêt certain pour les services d’Ayoub El Kaabi, convoité également par l’Atletico de Madrid.
Deux offres officieuses pour l’ancien joueur du Racing de Casablanca qui, en peu de temps, est passé de l’anonymat à occuper un rang sous les feux de la rampe. Un passage acquis grâce à ses performances régulières et à ses bonnes prestations et ce, depuis la saison écoulée lorsqu’il a été buteur de la D2 avant d’être le goleador du CHAN 2018 avec 9 réalisations, un record de l’épreuve après cinq éditions disputées. 
A signaler qu’Ayoub El Kaabi, engagé avec la RSB en Coupe de la CAF, devrait figurer sur la prochaine liste du sélectionneur national Hervé Renard, retenue pour les matches tests des dates FIFA du mois de mars contre la Serbie et l’Ouzbékistan.
Une opportunité pour ce jeune attaquant en vue de faire partie des 23 joueurs choisis qui défendront les couleurs nationales  au Mondial russe cet été. Ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas gagné d’avance au vu d’une concurrence acharnée entre quatre ou cinq postulants, des habitués, sans oublier un certain Walid Azaro, buteur du championnat égyptien au sein du club d’Al Ahly. 
A propos de Jawad El Yamiq, l’entraîneur de Genoa CFC, Davide Ballardini, n’a pas caché son admiration pour le défenseur marocain. Affirmant audit journal que l’ancien défenseur central de l’OCK et du Raja «avait joué beaucoup de matchs en peu de temps. C'est un garçon très serviable et il veut apprendre très vite, de la langue aux difficultés de notre football, en voulant les surmonter. Je pense qu'il est certainement un bon garçon».
 

Mohamed Bouarab
Lundi 19 Février 2018

Lu 1016 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 18:05 A mourir d’ennui Le derby des nuls