Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Axa Crédit s’attend à un exercice 2016 dans le rouge




Le spécialiste du crédit à la consommation, Axa Crédit, a publié un avertissement sur les résultats de l'exercice 2016, annonçant une perte préliminaire estimé à 90 millions de dirhams (MDH), selon les analystes de BMCE Capital Bourse. Ces derniers rappellent que les résultats de l’assureur coté à la Bourse de Casablanca se sont inscrits en repli au premier semestre 2016, suite à la constatation de charges non récurrentes lui permettant de renforcer le niveau de provisionnement de ses créances sur la clientèle, de rationaliser sa structure de coûts et d'adapter son bilan, rapporte la MAP.
Afin de remédier à la situation, poursuit la même source, un plan d'optimisation a été mis en place au premier semestre 2016 et porte sur 4 priorités: la croissance sélective, l'efficacité opérationnelle, le renforcement des fonds propres ainsi que l'accélération du recouvrement.
Selon le Management et sous réserve d'une stabilisation du coût du risque et du maintien du niveau des taux d'intérêt, les effets du plan susmentionné devraient apparaître dès 2017. Le retour à l'équilibre financier, lui, ne pourrait intervenir avant 2018/2019, ajoutent les analystes financiers. Dans le détail, ce plan nécessiterait des investissements importants afin d'améliorer de manière durable le positionnement de la société sur un marché marqué par une concurrence accrue et une réglementation plus exigeante. Ces investissements pourraient peser sur les résultats d’Axa Crédit à court et moyen termes.
Ne souhaitant pas exposer ses actionnaires minoritaires aux risques durant cette période de repositionnement, Axa Crédit, dont la cotation des titres de capital suspendue le 13 courant a repris vendredi dernier, devrait proposer à l'Assemblée générale extraordinaire du 16/02/2016 la radiation de ses titres de la cote sous réserve de l'obtention des autorisations nécessaires. La société, qui a rejoint la Bourse de Casablanca en 1975, devra procéder à une offre publique de retrait (OPR) de ses actions préalablement à la radiation. L’OPR sera initiée par Axa Assurance Maroc, actionnaire majoritaire d'Axa Crédit (à plus de 62%) .

Mercredi 25 Janvier 2017

Lu 965 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 L'événementiel en quête de perspectives meilleures

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La CGEM révèle ses propositions pour le PLF-2021