Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Attijariwafa bank lance la deuxième édition des “Trophées Ana Maâk”

Soutien aux jeunes entrepreneurs et aux porteurs de projets




Attijariwafa bank lance la deuxième édition des “Trophées Ana Maâk”
Le groupe Attijariwafa bank (AWB) lance la deuxième édition des "Trophées Ana Maâk", un concours à envergure nationale dont l'objectif est de récompenser les efforts et les réussites des très petites entreprises (TPE) dans trois différentes catégories.
Il s'agit du "prix du meilleur projet de création d'entreprise", du "prix de l'innovation" et du "prix du développement durable", indique AWB dans un communiqué.
Le premier, « Prix du meilleur projet de création d’entreprise », est destiné aux jeunes entreprises en phase de démarrage, ayant moins d’un an et aux porteurs de projets pouvant démontrer leur capacité à transformer une idée innovante en un projet d’entreprise. Le deuxième prix, «Prix de l’innovation» est ouvert aux TPE qui développent des technologies, process, produits ou services innovants pour répondre aux besoins du marché, notamment à l’export.
Le troisième  «Prix du développement durable » cible les TPE qui s’inscrivent dans un processus de développement durable (efficacité énergétique, économie solidaire…) en adoptant des pratiques écoresponsables, en développant des produits/services éco-friendly ou en œuvrant dans l’entrepreneuriat social.
Pour cette deuxième  édition, dont l’appel à candidature est ouvert du 14 octobre au 2 novembre 2019 sur le site daralmoukawil.com, la caravane des «Trophées Ana Maâk» partira à la rencontre des candidats à travers l’ensemble des régions du Royaume en s’arrêtant dans 10 principales villes : Laâyoune, Aït Melloul, Marrakech, Fès, Meknès, Al Hoceïma, Oujda, Tanger, Rabat et Casablanca. Les finalistes se retrouveront à Casablanca pour défendre leurs projets auprès d’un jury qui désignera les 3 grands gagnants des «Trophées Ana Maâk».
Pour les encourager à aller de l’avant dans leur parcours entrepreneurial, Attijariwafa bank offrira aux gagnants, en plus d’un don financier, des conditions de taux bonifiés sur les crédits ainsi qu’un compte bancaire gratuit et leur ouvrira la possibilité de participer à ses marchés grâce à un référencement auprès de son service Achats.
L’accompagnement sera complété par un mentoring par les cadres de la banque afin de faire bénéficier ces jeunes de conseils et d’orientations d’experts pour réussir leur développement.
Par ailleurs, l’ensemble des finalistes de cette compétition bénéficieront d’un accompagnement sur-mesure par les centres Dar Al Moukawil ou les centres TPE. Ces structures dont la mission principale est d’offrir aux très petites entreprises, existantes, en création ou au stade de projet, clientes ou non de la banque, des séances de formation, des mises en relation d’affaires avec des partenaires et des donneurs d’ordres potentiels en s’appuyant sur une équipe de spécialistes en entrepreneuriat, ainsi qu’un ensemble d’informations utiles pour leur développement.
Il est à rappeler que la première édition des «Trophées Ana Maâk» qui s’est déroulée du 8 mai au 12 juillet 2018, a connu un net succès et a été marquée par un grand intérêt de la part des très petites entreprises. En effet, 1530 candidatures ont été enregistrées dont 454 ont été présélectionnées, toutes catégories confondues, pour audition devant les jurys régionaux composés d’experts dans le domaine de l’entrepreneuriat.
A travers cette initiative citoyenne, Attijariwafa bank souhaite mettre en lumière ces entrepreneurs, femmes et hommes, qui prennent l’initiative, s’engagent et participent au quotidien au développement de notre pays grâce à leurs réalisations et leurs innovations.

Jeudi 24 Octobre 2019

Lu 647 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.