Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Al Ahly s’offre la RSB et la Super coupe d’Afrique

Juan Pedro Benali : Dans de tels matches, les erreurs ne sont pas permises



Al Ahly s’offre la RSB et la Super coupe d’Afrique
Les Egyptiens d'Al Ahly ont remporté, vendredi, la Super coupe d’Afrique aux dépens la Renaissance Sportive de Berkane (RSB), à l'issue d'une finale remportée sur le score de 2 buts à 0 au Stade Jassim Bin Hamad à Doha, au Qatar. Le premier but des Cairotes a été inscrit à la 56è minute à la faveur d'un tir cadré de Mohamed Charif. Les Egyptiens d'Al Aly ont scellé leur avantage par Mohsen Katala à la 82è minute.

Après cette victoire, Al Ahly a renoué avec la Super coupe d'Afrique dont le dernier titre remonte à 2014. Les premières minutes du match, dirigé par l'arbitre algérien Mustapha Gharbal, ont été équilibrées. La Renaissance Sportive de Berkane a dominé au fil du temps le match, en exerçant une forte pression sur la défense de l'équipe égyptienne. Les Berkanis ont eu à la 27èminute une nette occasion de but après que Mouhcen Iajour ait pu tromper la vigilance de la défense adverse et donner une bonne passe à son coéquipier Aymane Achraf qui n'a pas pu cadrer son tir.

En deuxième période, les deux équipes ont continué leurs efforts pour ouvrir le score. Maisles Egyptiens ont su concrétiser leurs occasions à la faveur d'un puissant tir cadré signé Mohamed Achraf à la 56è minute. A la 82è minute, Al Ahly a consolidé son avantage grâce à un but marqué par Salah Mouhcine, scellant définitivement la victoire des Egyptiens.

A l’issue de cette rencontre, l’entraîneur de laRSB, Juan Pedro Benali a fait savoir dans une déclaration rapportée par la MAP que "les petits détails font la différence, surtout lorsqu'il s'agit d'un match contre une grande équipe comme celle d'Al Ahly". Il a ajouté que "dans de tels matches, les erreurs ne sont pas permises et malheureusement nous en avons commis plusieurs en deuxième mi-temps, dont Al-Ahly a profité et a réussi à gagner". "La défaite est douloureuse, car l'équipe était déterminée à gagner le match et à remporter la Super coupe africaine", a-t-il souligné, notant que "certains détails ont rendu le match difficile, mais si l'équipe garde son style de jeu, elle sera meilleure dans l'avenir."

Par ailleurs, le technicien de la RS Berkane a félicité l'équipe d'AlAhly pour avoir remporté le titre, exprimant ses remerciements au Qatar pour l'hospitalité, l'organisation et l'ambiance qui a régné durant le match. Pour sa part, l'entraîneur d'AlAhly, Pitso Mosimane, a déclaré que "le match a été difficile et la RS Berkane est une équipe très distinguée", ajoutant que ses protégés ont mis à contribution leur force physique et livré une belle performance, même si durant la première mi-temps ils ont perdu quelques opportunités". "Nous avons rattrapé notre retard durant la deuxième mi-temps et nous avons réussi à marquer le premier but, puis le deuxième, et nous avons gagné le match et la coupe, même si l'équipe marocaine aurait pu égaliser."

Divers

CAN de Beach Soccer

Le Sénégal sacré, le Maroc 3ème La sélection sénégalaise de beach soccer a signé son sixième sacre continental,samedi à Saly (Sénégal), en remportant sur le score de (4-1), la finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) face au Mozambique. Pays hôte et double tenant du titre, le Sénégal, donné favori du tournoi, a confirmé les pronostics en s’imposant, sur un score sans appel, devant l’Ouganda, l’équipe surprise du tournoi qui a réussi un parcours sans faute en gagnant les trois matchs du premier tour, ainsi que la demi-finale devant l’Ouganda. Les deux équipes finalistes, le Sénégal et le Mozambique, représenteront l’Afrique à la Coupe du monde de beach soccer, prévue en août prochain en Russie. En match de classement, le Maroc a remporté, sur le score de (5-3),son duel face à l'Ouganda, terminant troisième à l’issue de cette compétition continentale.

Boxe Oubaali perd son titre
Le Français d’origine marocaine Nordine Oubaali a perdu sa ceinture WBC des poids coqs contre le Philippin Nonito Donaire, grand nom des petites catégories, qui l'a battu parK.O. au 4e round,samedi à Carson (Californie). Oubaali, qui concède à 34 ans sa première défaite en 18 combats, n'a rien pu faire devant Donaire, champion dans quatre catégories différentes (poids mouches, coqs, super-coqs et plumes) et qui a récupéré un titre dont il a déjà été en possession en 2011.

Libé
Dimanche 30 Mai 2021

Lu 569 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS