Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Achoura à l'ère du Covid-19: Les jouets séduisent moins !


Libé
Jeudi 19 Août 2021

"Achoura", événement de portée religieuse et spirituelle très cher aux Marocains qui marque la nuit du 9 au 10 du mois de Moharram,se caractérise cette année par un faible engouement pour les marchés de jouets en raison notamment de la hausse des prix. Fête de l'enfance par excellence, "Achoura" était, avant l'apparition du nouveau coronavirus(Covid-19), considérée comme une haute saison pour ce marché et une importante occasion pour les vendeurs d’instruments de musique. Or, et depuis l'avènement de la pandémie de Covid-19, l'ambiance de cette fête religieuse qui permet de faire revivre des traditions marocaines ancestrales, n'est plus la même, étant donné que les rituels sont interdits dans le cadre des mesures préventives. L'engouement des citoyens pour l'achat de jouets demeure "très faible" regrette un gérant de magasin de jouets à Casablanca. Cette situation est due en premier lieu à la succession d'événements engendrant des dépenses colossales et qui coïncident aussi avec la saison estivale, explique-t-il. "L'impact de la crise est toujours là", affirme ce vendeur, faisant part également de la hausse des taxes douanières et des prix des matières premières à l'origine des prix élevés de certains jouets. A cet égard, il précise que les prix varient de 130 à 700 dirhams, notant que les jouets les plus demandés actuellement sont les poupées, les voitures de toutes tailles, les pistolets et les trains. De son côté, une cliente accompagnée de ses deux enfants indique que cet événement constitue une occasion incontournable pour faire plaisir à ses petits,regrettant une hausse considérable des prix de jouets. "Achoura est une fête sacrée pour nous.Elle nous offre des moments de joie et de retrouvailles avec la famille pour oublier un peu la crise sanitaire", a-t-elle fait savoir. Par ailleurs, les grandes surfaces consacrent des rayons "Jouets et Enfance" avec des tarifs promotionnels et une large panoplie de jouets pour satisfaire tous les goûts.

​Ouverture d'une enquête avec un officier de police pour outrage et vente de pétards

La police judiciaire, relevant du district de Sûreté de Hay Hassani à Casablanca, a ouvert, mardi, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent sur des faits attribués à un policier et ses deux fils soupçonnés de vente de pétards de contrebande, de non-respect des agents de sécurité et d'outrage à des fonctionnaires lors de l'exercice de leur mission. Dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) indique qu'une patrouille de police avait interpellé l'un des mis en cause, un mineur âgé de 17 ans, en flagrant délit de possession et de vente de pétards de contrebande, avant que son père qui exerce dans la police, son frère aîné, ainsi que plusieurs de ses connaissances n'interviennent pour entraver les procédures d’interpellation, en refusant d'obtempérer et en outrageant les agents de sécurité. Le policier mis en cause, un officier de paix principal, et le frère majeur, ont été placés en garde à vue, tandis que le mineur a été placé sous contrôle, à la disposition de l'enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, pour élucider les circonstances de cette affaire et interpeller toutes les personnes impliquées, ajoute le communiqué. Parallèlement, la DGSN a décidé de suspendre provisoirement l'officier en attendant la fin de l'enquête en vue de prendre les mesures administratives nécessaires, conclut la même source.


Lu 583 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020










Flux RSS