Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Signature de 50 accords de partenariat entre la DIDH et les associations partenaires entre 2012 et 2014




​Signature de 50 accords de partenariat entre la DIDH et les associations partenaires entre 2012 et 2014
La délégation interministérielle aux droits de l'Homme (DIDH) a conclu, durant la période 2012-2014, une cinquantaine d'accords de partenariat avec des associations opérant dans le domaine des droits de l'Homme dans les différentes régions du Royaume, pour une valeur totale plus de 6,296 millions de dirhams, rapporte la MAP.
Durant la période 2012-2013, la DIDH a conclu 26 accords de coopération avec des associations, sur un total de 87 projets qu'elle a reçus, pour une enveloppe financière de 2.521.250 dirhams, a annoncé le directeur du dialogue et des partenariats nationaux au sein de la délégation, Hamid Benchrifa, lors d'une rencontre de communication organisée par la DIDH avec les associations partenaires.
La délégation interministérielle aux droits de l'Homme a également conclu, durant la période 2013-2014, 24 accords de partenariat, sur un total de 170 projets reçus, avec une enveloppe financière de 3.774.900 dirhams, a-t-il ajouté, notant que 92% de ces projets ont été lancés.
M. Benchrifa a indiqué que la société civile est devenue un acteur majeur dans les domaines liés aux droits humains, en raison de sa connaissance des questions de droits qui se posent et son action sur le terrain dans ce domaine, soulignant que les réalisations du Maroc dans le domaine des droits de l'Homme sont le fruit des efforts de la société civile, de l'Etat et des institutions nationales, notamment le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH).
Les accords de partenariat cités couvrent différents domaines de droits humains, notamment la formation des formateurs et le renforcement des capacités des acteurs sociaux dans le domaine d'animation, de sensibilisation, de plaidoyer, des techniques de veille et d'élaboration des rapports, ainsi que la promotion du réseautage entre les associations et les mécanismes de suivi des politiques publiques et l'intégration de la dimension des droits humains dans les projets régionaux. 
Ces partenariats concernent également le renforcement des capacités de la société civile dans le domaine de l'interaction avec les instances conventionnelles et l'élaboration de rapports parallèles, outre le suivi du processus d'élaboration des textes relatifs aux instances des droits de l'Homme prévues dans la Constitution 2011. Selon un document distribué à cette occasion, cette rencontre de communication vise à renouveler l'esprit et la philosophie du partenariat entre la délégation et les associations de la société civile, en vue de réaliser les objectifs communs à travers le partage d'expériences et des meilleures pratiques.

Vendredi 1 Mai 2015

Lu 118 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés