Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Merci Issa




C’était prévisible. La CAF d’un Issa Hayatou gonflé à bloc et égocentrique comme pas deux ne pouvait se permettre de se laisser marcher sur les pieds par quiconque, y compris par ce Maroc qui a tant adulé ce même Hayatou, depuis 1988 quand il s’était fait porter à la tête de la Confédération à l’issue d’un congrès tenu, par ailleurs, dans le Royaume.
Mais si l’on devait positiver, à propos de cette interdiction de jouer en compétitions africaines et de ces milliers de dollars dont on devrait se soulager pour renflouer les caisses de la richissime CAF du non moins richissime Hayatou, on relèverait surtout que le Onze national «A», celui d’un Zaki peinard pour plus de précision, qui se trouve concerné et rien que pour les compétitions comptant pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Faut-il s’en lamenter quand on n’a absolument rien fichu en cette CAN depuis …1976. Du temps où le football africain en était à ses premiers balbutiements. Trop curieux pour un pays qui se prétend nation de football !
Aujourd’hui, sachons raison garder. Reconnaissons nos torts et nos lacunes.
L’improvisation qui a trop miné le sport marocain et en particulier le football malgré tous les moyens qui y sont investis, est plus présente que  jamais. Comme pour le reste d’ailleurs. Cette même improvisation a également prévalu lors de la prise de décision du report/annulation de l’organisation de la 32ème CAN, en invoquant surtout «une raison» qui allait s’avérer trop peu convaincante.
Et si l’on oubliait l’équipe «A» pour tout parier sur une formation des jeunes dans les normes? C’est sans doute trop demander à une fédération qui n’en finit pas de se chercher ou un gouvernement forcé de se débarrasser du ministre tuteur et qui a trop de mal à lui trouver un successeur.

Par Mohamed Benarbia
Lundi 9 Février 2015

Lu 415 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés