Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le Groupe Crédit Agricole du Maroc obtient l’agrément de son OPCI «Immovert placement»


Libé
Mercredi 23 Juin 2021

Dans le cadre de sa stratégie globale et de gestion dynamique et optimale de son patrimoine immobilier, le Groupe Crédit Agricole du Maroc obtient l’agrément de l’Autorité marocaine du marché des Capitaux (AMMC) pour son premier OPCI «Immovert placement». L’obtention de cet agrément fait suite à la création et la structuration par le Groupe Crédit Agricole du Maroc de son premier fonds OPCI après approbation de son Conseil de Surveillance en date du 5 décembre 2019. Ce point d’étape important s’inscrit dans la lignée de la stratégie menée par le Crédit Agricole du Maroc en ce qui concerne la gestion dynamique de son patrimoine immobilier. En effet, anticipant les évolutions réglementaires, la banque avait déjà réalisé deux opérations de titrisation d’actifs immobiliers en 2013 et 2015 pour près d’un milliard de dirhams. Ces dernières avaient permis à la banque de recourir au marché des capitaux à des taux compétitifs tout en optimisant les ratios prudentiels et la gestion du bilan Accordant depuis toujours une importance capitale à la gestion active de son portefeuille immobilier, le Groupe bancaire s’est ainsi engagé dans une démarche continue de dynamisation des actifs immobiliers avec pour finalité de veiller à ce que les actifs immobiliers contribuent en permanence et de manière optimale aux objectifs stratégiques fixés par la banque. Ce premier OPCI de la Banque verte revêt la forme d’une société de placement immobilier « SPI » lancée avec l’apport de plusieurs actifs immobiliers (agences bancaires, plateaux de bureaux et centres de formation) d’une valeur globale de plus de 500 millions de dirhams. Ces biens immobiliers, aujourd’hui propriétés du Groupe Crédit Agricole du Maroc, seront cédés aux institutionnels, en contrepartie d’un bail de longue durée avec la banque et ses filiales. Cette opération vise à améliorer encore plus l’optimisation de la gestion des biens immobiliers du Groupe tout en bénéficiant d’un rendement et d’un régime fiscal attractif en cas de transfert de biens immobiliers aux fonds créés. Enfin, le Groupe Crédit Agricole du Maroc ambitionne d’enrichir et d’élargir son portefeuille d’OPCI’S à travers le lancement d’autres fonds, confirmant ainsi la gestion dynamique de son patrimoine immobilier comme axe stratégique de développement d’optimisation et de rentabilité.


Lu 702 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS