Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La BAD rejoint le Réseau d’obligations durables du Nasdaq

Une entreprise technologique mondiale au service des marchés des capitaux et d’autres industries




Le Nasdaq a annoncé récemment l’intégration de la Banque africaine de développement, l’un des plus grands émetteurs mondiaux d’obligations à impact social, au Réseau d’obligations durables du Nasdaq (NSBN). Le NSBN est une plateforme internationale accessible au public, conçue pour améliorer la transparence du marché des obligations durables et vertes à impact social.
Dix obligations de la banque ont été ajoutées à la plateforme, dont son emblématique emprunt obligataire social d’une valeur de 3 milliards de dollars américains, « Combattre le Covid-19 », lancé en mars 2020, l’obligation sociale la plus élevée à l’époque sur les marchés de capitaux internationaux. « Combattre le Covid-19 » reste à ce jour la plus importante émission obligataire sociale libellée en dollars américains. Il a pour objectif de contribuer à l’atténuation de l’impact économique et social de la pandémie sur les moyens de subsistance des populations africaines et les économies du continent.
En se joignant au Réseau d’obligations durables du Nasdaq, les émetteurs socialement responsables bénéficient d’une occasion unique d’attirer l’attention sur les mesures concrètes qu’ils prennent relativement au financement de la lutte contre le changement climatique et de la croissance verte.
« Le Nasdaq se félicite de l’intégration de la Banque africaine de développement à notre plateforme d’obligations durables avec, en particulier, son obligation sociale Fight Covid-19, lancée pour atténuer l'impact de la pandémie sur les économies africaines et les moyens de subsistance de ses populations. Nous sommes fiers d’offrir une visibilité à un émetteur doté d’un mandat social aussi puissant, et dont le monde a plus que jamais besoin, notamment en ces temps difficiles», a déclaré Ann-Charlotte Eliasson, vice-présidente, responsable de la liste des obligations de l'UE et de la dette durable.
Depuis le lancement du Réseau d’obligations durables du Nasdaq en décembre dernier, plus de 40 émetteurs de 13 pays ont ajouté plus de 4000 obligations à la plateforme, dont la NordicInvestment Bank, HSBC et Fannie Mae.
« La plateforme d’obligations durables du Nasdaq est une vitrine à travers laquelle nous mettons en avant le combat que nous menons contre la pauvreté et pour le progrès du continent africain. Notre emprunt obligataire social « Combattre le Covid-19 » est dédié à la protection des vies humaines et des moyens de subsistance », a déclaré Hassatou N’Sele, trésorier de la Banque africaine de développement.
La banque a mis en place son propre cadre d’obligations sociales en 2017 et au 31 décembre 2019, elle avait levé l’équivalent de 5,5 milliards de dollars à travers cinq transactions en soutien à 89 projets à impact social dans 28 pays d’Afrique. En 2018, la banque a été reconnue « deuxième institution la plus impressionnante pour les émissions d’obligations sociales et de durabilité » lors de la cérémonie de remise des prix du Global Capital pour les activités ISR (investissements socialement responsables) et l’obligation sociale sur 3 ans d’une valeur d’un milliard de couronnes norvégiennes émise par la banque en 2019 a reçu le prix de « l’obligation sociale de l’année » décerné par Environmental Finance.
Le Nasdaq est une entreprise technologique mondiale au service des marchés des capitaux et d’autres industries. L’offre diversifiée de données, d’analyses, de logiciels et de prestation de services permet à ses clients d’optimiser et de concrétiser leurs objectifs en toute confiance.

Mardi 23 Juin 2020

Lu 462 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif