Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L’état des lieux de l'égalité des genres au Maroc

Le CNDH publiera en septembre prochain son rapport sur cette question




​L’état des lieux de l'égalité des genres au Maroc
Le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) devra dévoiler début septembre un rapport qui dressera l'état des lieux de l'égalité des genres au Maroc, a annoncé récemment à Rabat, le président du Conseil, Driss El Yazami.
Ce rapport déclinera les avancées remarquables enregistrées par le Maroc et l'agenda actuel relatif à l'égalité homme-femme et aux droits de la femme, a indiqué M. El Yazami à l'ouverture d'une rencontre sur "La femme et le changement social", organisée par la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc (BNRM) en partenariat avec la Fondation Jardin Majorelle. Le CNDH publiera annuellement un rapport sur cette question, a-t-il ajouté, soulignant que les droits des femmes et l'égalité des genres constituent un sujet fondamental déterminant l'avenir démocratique et le processus de développement du pays, en ce sens, que l'indicateur de développement de la société dépend du progrès ou du recul de la question de l'égalité entre les sexes.
Il a rappelé que la Constitution de 2011 stipule dans son préambule que le Royaume du Maroc s'engage à "bannir et combattre toute discrimination à l'encontre de quiconque, en raison du sexe, de la couleur, des croyances, de la culture, de l'origine sociale ou régionale, de la langue, du handicap ou de quelque circonstance personnelle que ce soit".
Et d'ajouter que dans son article 19, la Loi fondamentale consacre l'égalité et la parité entre l'homme et la femme, deux principes constitutionnels dont l'application s'impose à tous les niveaux.

Vendredi 26 Juin 2015

Lu 260 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés