Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​L’action du CNDH à Dakhla et Laâyoune louée par l’UE

Le renforcement des commissions régionales du Conseil mis en relief




​L’action du CNDH à Dakhla et Laâyoune louée par l’UE
L'Union européenne (UE) se félicite du renforcement des commissions du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) opérant à Dakhla et à Laâyoune, a affirmé la chef de la diplomatie de l'UE, Federica Mogherini. 
L'UE soutient financièrement le CNDH afin qu'il puisse mener à bien ses activités de surveillance des droits de l'Homme, y compris à Laâyoune et à Dakhla, a indiqué Mme Mogherini en réponse à une question écrite d'un eurodéputé espagnol sur la situation des droits humains. 
Outre la surveillance des droits de l'Homme, le CNDH a également pour mission d'émettre des recommandations et de traiter les plaintes relatives aux droits humains, a ajouté la haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. 
Dans sa réponse au nom de la Commission européenne, publiée jeudi, Mme Mogherini a également indiqué que l'UE a exprimé son soutien à la résolution 2099 (2013) du Conseil de sécurité des Nations unies qui souligne l'importance de l'amélioration de la situation des droits humains au Sahara. 
L'UE suit de près l'évolution de la question du Sahara et a « exprimé sa préoccupation à propos de la longue durée du conflit et de ses conséquences pour la sécurité, le respect des droits de l'Homme et la coopérations dans la région», a-t-elle dit.  L'UE soutient à ce propos les efforts de l'ONU pour parvenir à une solution juste et durable de ce conflit, a ajouté la vice-présidente de la Commission européenne. 
L'UE et le Maroc ont signé en 2013 un programme visant à protéger et à promouvoir les droits de l'Homme au Maroc doté d'une enveloppe de 2,9 millions d'euros. 
Ce programme permettra durant les trois prochaines années de renforcer la capacité institutionnelle du CNDH et de ses antennes régionales ainsi que leurs compétences professionnelles et leurs capacités de surveillance de la situation des droits de l'Homme. 

MAP
Samedi 20 Décembre 2014

Lu 546 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés