Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Driss Lachguar: Nous ne permettrons pas que le peuple fasse l’objet d’oppression ou de privation

IVème Congrès provincial d’El Hajeb




​Driss Lachguar: Nous ne permettrons pas que  le peuple fasse l’objet d’oppression ou de privation
Dans le cadre du parachèvement du processus de la restructuration  de l’ensemble des secrétariats provinciaux, le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lacghuar,  a présidé samedi la séance d’ouverture du 4ème Congrès provincial d’El Hajeb.
Au cours de son intervention devant les congressistes qui ont répondu présent en masse, le Premier secrétaire  a tenu à rappeler en premier l’histoire grandiose des hommes de toute la région et leur lutte acharnée contre le Protectorat pour la liberté et l’indépendance du Maroc. 
Le discours du Premier secrétaire s’est notamment articulé autour des «valeurs qui ont toujours motivé notre action militante  contre toute colonisation géographique ou de pensée», ajoutant que les Marocains qui ne se sont jamais laissé terroriser par les têtes suspendues aux portes de Meknès, ne peuvent permettre que leurs convictions soient ébranlées par d’autres têtes occupant aujourd’hui les écrans de télé ou les sites de réseaux sociaux.  
Tout en indiquant que l’obscurantisme n’a pas de place au sein de la société, Driss Lachguar a appelé les Marocains à continuer à défendre le pays en respectant les valeurs de démocratie, de liberté, de dignité, de justice et d’équité. Dans ce cadre, il a lancé un appel aux hommes intègres et aux  militants de la région à poursuivre leur lutte à même  de récupérer leurs droits confisqués par les «marchands de la souffrance» qui se sont accaparé toutes les richesses de ceux qui méritent d’être décorés en reconnaissance des sacrifices de leurs pères et grands-pères contre l’occupant. 
« Nous ne permettrons, en aucun cas, que le peuple marocain fasse l’objet d’oppression ou de privation», a-t-il martelé tout en ajoutant  qu’il n’ya pas de différence entre les Marocains quant il s’agit de retrouver leurs droits.
Dans ce sens, il a tenu à préciser que « les terres collectives est un droit qui doit revenir aux ayants droit  et il n‘y pas de place à des solutions partielles dans ce dossier ».  S’agissant de la question de la langue amazighe et de la langue arabe considérées comme langues nationales par la Constitution de 2011, Driss Lacghuar  a fait savoir que «l’amazighité se confond avec la marocanité authentique : il n’y a pas d’autre alternative  à la mise en œuvre de sa loi organique y afférente», ajoutant que la création d’une agence de développement des zones montagneuses constitue une grande priorité.
Par ailleurs,  le Premier secrétaire a saisi cette occasion pour saluer les initiatives de S.M le Roi Mohammed VI quant à tourner la page de brouille diplomatique avec la France. et d’insister sur la nécessité d’instaurer des relations fortes et d’établir des stratégies concernant tous les dossiers communs au Maroc et à la France dans le pourtour méditerranéen. Evoquant l’initiative des partis de l’opposition au sujet de la question du Sahara marocain, Driss Lacghuar a tenu à faire savoir que «le gouvernement ne se soucie guère de notre première cause nationale et s’atermoie à lutter contre la prévarication».
Après le discours Royal prononcé le 6 novembre par le Souverain, Driss Lachguar a déclaré que «l’ère de la rente au nom de la cause nationale est révolue et défendre le principe  d’égalité dans les relations internationales est plus qu’une nécessité».

L.B
Mardi 3 Février 2015

Lu 352 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés