Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Chouala demande au gouvernement de protéger les droits des enfants marocains




Confinement oblige, l’Association Chouala pour l’éducation et la culture suit avec grande inquiétude la situation des enfants, des adolescents et des jeunes qui se trouvent cloîtrés chez eux. Une situation aux répercussions néfastes du fait de l’absence de conditions permettant à cette catégorie de la société marocaine de pouvoir faire face à un confinement qui dure depuis trois mois.
A cet effet, le Bureau national de l’Association Chouala pour l’éducation et la culture s’est adressé, via un communiqué, au chef du gouvernement et dans lequel il réclame à ce que l’Exécutif et les secteurs concernés puissentprendre les mesures qui suivent :
-Demander au gouvernement d’allouer une subvention matérielle, morale et sanitaire  au profit des enfants et des adolescentsafin de faire face à cette situation critique.
-Prendre en charge le suivi médical psychologique des enfants.
-Préserver le budget de l’opération Vacances pour tous une fois le projet de loi de Finances amendé.
-Faciliter aux associations le travail à distance, et ce dans leur action de formation.
Par ailleurs, le Bureau national de l’Association Chouala pour l’éducation et la cultures’est arrêté sur le crime abject de viol dont a été victime la petite Ikram.
Tout en dénonçant cet acte cynique et en affirmant son soutien et sa solidarité avec l’enfant Ikram et toute sa famille, l’Association Chouala exprime sa satisfaction après la poursuite judiciaire de l’auteur de ce crime et demande à ce qu’il soit sévèrement puni.
L’Association réclame la mise en place de lois pénales renforçant les sanctions à l’encontre des pédophiles. De même qu’elle demande à ce que le gouvernement prenne en charge le suivi médical de l’enfant et de sa famille, estimant par là même que la protection d’Ikram et la garantie de son droit relèvent non seulement de la responsabilité familiale de la victime mais aussi de la société et de l’Etat.

Mardi 16 Juin 2020

Lu 355 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif