Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Zverev reprend de la hauteur à Madrid


Atrois semaines de Roland-Garros (30 mai-13 juin), Alexander Zverev a repris de la hauteur à Madrid en remportant son premier Masters 1000 depuis trois ans, son quatrième au total, en renversant l'Italien Matteo Berrettini (N.10) dimanche. Sérieusement bousculé pendant un set et demi, le N.6 mondial a fini par venir à bout de Berrettini 6-7 (8/10), 6-4, 6-3 après un face-à-face de 2h40 min. Si Zverev (24 ans) avait triomphé au Masters de fin d'année réunissant les huit meilleurs joueurs de la saison en 2018, puis atteint sa première finale en Grand Chelem à l'US Open en septembre dernier, il ne s'était plus imposé en Masters 1000 depuis sa victoire à Madrid il y a trois ans. La saison précédente, le grand Allemand (1,98 m) avait été titré à Rome et à Montréal. Mais il restait sur trois défaites en finale dans cette catégorie de tournois la plus importante après ceux du Grand Chelem, à Rome en 2018, à Shanghai en 2019, et à Paris en 2020. "C'est génial, en particulier après avoir perdu les trois dernières finales que j'ai jouées en Masters 1000. Je veux profiter de cette victoire", a commenté Zverev. Son succès sur la terre battue madrilène vient aussi donner des couleurs à sa tournée sur ocre, jusque-là bien terne avec des éliminations dès les huitièmes de finale à MonteCarlo (par Goffin), puis en quarts de finale à Munich (par Ivashka). "Pour bien jouer à Roland-Garros, il faut bien jouer pendant la saison sur terre battue. En ce sens, c'est important pour moi", a-t-il considéré. Dans la "Caja Magica", toit fermé à cause de la pluie ce dimanche, "Sascha" a enchaîné trois victoires sur des joueurs du Top 10 en quatre jours. Dans l'ordre, Rafael Nadal (6-4, 6-4), incontestablement le plus effrayant d'entre eux sur terre battue, et Dominic Thiem (N.4, 6-3, 6-4), en faisant parler la poudre au service et en coup droit, puis pour finir Berrettini, pour la première fois en finale en Masters 1000, à 25 ans. Mais si Zverev s'était hissé en finale sans laisser échapper le moindre set, il a dû batailler pendant plus de deux heures et demie dimanche soir. Au bout d'une première manche extrêmement disputée, où Berrettini a breaké le premier (4-3) mais a été immédiatement repris (4-4), les deux joueurs se sont départagés au jeu décisif. Si l'Italien, alors redoutablement percutant avec son coup droit (22 coups gagnants sur ses 32 au total) et plus enclin à monter au filet, s'est rapidement échappé 5 points à 0, sa soudaine passivité a permis à l'Allemand de revenir à 5-5. Le N.10 mondial a toutefois réussi à virer en tête, à sa quatrième balle de set, après 70 minutes de jeu, en profitant d'une double faute de Zverev. Ce dernier s'était lui procuré une occasion d'empocher le premier set deux points plus tôt. Avec trois jeux blancs au service pour entamer le deuxième, un premier titre en Masters 1000 semblait à portée de Berrettini. Mais "Sascha" a tenu bon et s'est fait progressivement plus menaçant quand l'Italien s'est mis à commettre davantage de fautes. C'est d'ailleurs aussi sur une double faute, sa seule du match, qu'il a concédé un break décisif à 4 jeux partout. Berretini a fini par payer ses trop nombreuses fautes directes - cinquante au total, contre 28 à Zverev - dans la troisième manche. Deux breaks, un premier à 2-2 après un gros raté en coup droit, et un dernier à 5- 3, ont offert le titre à son adversaire allemand. Zverev remporte ainsi son deuxième trophée de la saison après Acapulco (Mexique) en mars, le quinzième de sa carrière au total. Berrettini, qui restait sur un succès à Belgrade il y a deux semaines, voit lui sa série de huit victoires d'affilée prendre fin. Après Madrid, direction Rome immédiatement pour tous les deux, la dernière étape majeure avant Roland-Garros. Zverev pourrait de nouveau y croiser le roi Nadal en quarts de finale.

Libé
Mardi 11 Mai 2021

Lu 421 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS