Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Yetou Ouamou, la dame de fer de Zaouiat Cheikh




Yetou Ouamou, la dame de fer de Zaouiat Cheikh
Dans la province de Béni Mellal et plus précisément à Zaouiat Cheikh, Yetou Ouamou n'est pas une femme comme les autres. Elle est connue et reconnue auprès de tous les habitants de la ville pour ses contributions et son combat acharné mené en faveur de l'épanouissement de la femme de Zaouiat Cheikh.
Présidente de la coopérative Yamna pour la fabrication et le conditionnement du couscous, Yetou est l’exemple concret d’une femme qui mobilise son énergie au service de la collectivité pour subvenir aux besoins croissants des femmes rurales issues de milieux défavorisés.
Depuis 2015, date de création de la coopérative Yamna dont elle préside la tournée, Mme Ouamou ne ménage aucun effort pour venir en aide à la femme de Zaouiat Cheikh et ce, en combattant bec et ongles les stéréotypes de genre qui prévalent et mettent à mal la femme locale, une femme de labeur et de valeur. Elle en est d’ailleurs le parfait exemple.
Spécialiste de la fabrication d’une dizaine de variété de couscous exporté par la dame de fer de Zaouiat Cheikh dans une dizaine de pays de par le monde, Mme Yetou, tout aussi émue, revient sur son histoire de femme rurale ayant souffert du repli de la société et des jugements de valeur.
"La femme de Zaouiat Cheikh est une femme courageuse, pleine d’abnégation et de persévérance", a-t-elle confié la MAP à l’occasion de la Journée internationale de la femme, célébrée le 8 mars de chaque année.
Après le lancement de sa coopérative dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain, Mme Yetou a commencé à engager des femmes des montagnes de Zaouiat Cheikh pour leur assurer l’autonomie nécessaire et leur faire éviter de dépendre des autres.
Elle emploie une trentaine de femmes dans sa coopérative, dont la situation est régularisée et qui, de surcroît, bénéficient d’une assurance maladie obligatoire et d’un salaire fixe. "Mon rêve est de redorer le blason de la femme de Zaouiat Cheikh et d’assurer l’autonomie financière des femmes membres de la coopérative, dont plusieurs ne sont pas encore mariées", a-t-elle dit.
Trois ans après la création de la coopérative, le couscous de Yetou commence à prendre de l’ampleur jusqu’à régner en maître dans les grandes expositions internationales dédiées aux produits du terroir, avec plus de 10 variétés de couscous qu'elle a développées dans sa coopérative grâce à ces femmes et qu’elle expose à chaque occasion.
Le couscous de la coopérative de Yamna commence à s'exporter très vite et facilement. Pour cause, rien de plus qu’un couscous de grande qualité revisité par la dame de fer de Zaouiat Cheikh et ses femmes. "Je suis partie d’une simple idée de revisiter le couscous, indétrônable de la cuisine marocaine pour l’exporter partout dans les quatre coins du monde", a-t-elle ajouté, avant d’évoquer sa participation à plusieurs salons internationaux des produits du terroir.
Mme Yetou est également récipiendaire de plusieurs prix internationaux dédiés aux femmes militantes.

Divers

Enquête

Le parquet près le tribunal de première instance de Casablanca a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire, suite à la mise en circulation sur les réseaux sociaux de la liste des passagers d’un vol en provenance d'un pays étranger, dont l’un présentait des symptômes du coronavirus.
Un communiqué du procureur du Roi près ce tribunal indique qu’étant donné que cet acte pourrait constituer une infraction pénale en raison de la divulgation du secret professionnel, la diffamation et l’atteinte aux données à caractère personnel, le parquet a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire dans cette affaire avec les effets juridiques qui en découlent".

Hommage

M. Benghanem, directeur de l’hôpital CHU d’Ibnou Rochd de Casablanca, a rendu hommage à Cherkary Hassan, régisseur aux services des urgences, en le remerciant pour sa longue carrière de durs labeurs. L’homme qui désormais entame sa nouvelle vie de retraité est considéré comme un exemple à suivre pour les générations futures. Cette occasion fut marquée par la présence des chefs des différents services du CHU Ibnou Rochd. Une manière pour eux aussi de remercier M.Cherkary pour ses services irréprochables et son dévouement.   
 

 

Par Nouamane Labidi (MAP)
Samedi 7 Mars 2020

Lu 1205 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Novembre 2020 - 17:00 140.250 élèves du privé ont basculé vers le public

Dimanche 1 Novembre 2020 - 20:24 Une nouvelle génération de titres de séjour