Facebook
Rss
Twitter









Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Yassir Farès : Le Maroc aspire à renforcer sa coopération avec les pays d’Amérique latine et des Caraïbes





Yassir Farès : Le Maroc aspire à renforcer sa coopération avec les pays d’Amérique latine et des Caraïbes
L’ambassadeur du Maroc en Argentine, Yassir Fares, a affirmé que le Royaume est animé par une forte volonté de renforcer les relations de coopération avec l’Amérique latine et les Caraïbes, mettant en avant les liens unissant le Maroc et les pays de la région. Dans un entretien avec le quotidien argentin “La Prensa” à l’occasion du 60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre Rabat et Buenos Aires, il a indiqué que “le Maroc est animé par une forte volonté de consolider des relations amicales et de coopération avec les pays d’Amérique latine et des Caraïbes et de renforcer sa position de porte d’entrée distinguée sur le marché africain”, faisant observer que le Royaume, qui dispose d’une position géostratégique singulière, partage un héritage linguistique et culturel avec les pays de la région. Et d’ajouter que le Maroc, qui prône une politique de rapprochement avec les pays d’Amérique latine et des Caraïbes, s’emploie également à renforcer ses relations avec les blocs régionaux de la sous-région, en particulier le Marché commun du Sud, le Mercosur, qui comprend l’Argentine, le Brésil, l’Uruguay et le Paraguay, rappelant les négociations entre le Royaume et le bloc régional afin de hisser les échanges commerciaux. Le diplomate marocain a également relevé que le Royaume est membre observateur de la Communauté andine des Nations (CAN), constituée de l’Equateur, de la Colombie, de la Bolivie et du Pérou, soulignant que le Maroc, qui jouit d’un climat unique de stabilité politique et sécuritaire dans la région, entretient d’excellentes relations avec les Etats membres de ce groupement.

Dans le même contexte, il a relevé que la coopération entre Rabat et Buenos Aires a connu une évolution positive, notamment après la visite historique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en Argentine en 2004, au cours de laquelle de nombreux accords ont été signés couvrant un certain nombre de domaines, notant que la visite Royale a donné une forte dynamique aux relations entre les deux pays.

A cet égard, Yassir Farès a mis en lumière les secteurs qui offrent des opportunités prometteuses pour augmenter le volume des échanges commerciaux et lancer des projets économiques conjoints, notamment l’agriculture, le textile, le tourisme, la recherche scientifique, la biotechnologie, l’automobile et l’aviation, rappelant les accords conclus entre le Maroc et l’Argentine pour la promotion de la coopération bilatérale.

D’autre part, l’ambassadeur du Maroc en Argentine a souligné les réformes politiques, économiques, sociales, culturelles et environnementales lancées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI depuis Son accession au Trône de Ses Glorieux ancêtres, qui ont permis la construction d’un Maroc moderne et démocratique.

Libé
Jeudi 5 Novembre 2020

Lu 341 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.