Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Wenger égale le record de matches de Sir Alex

L’entraîneur d’Arsenal ne craint pas de perdre Sanchez en janvier




L'entraîneur d'Arsenal Arsène Wenger a égalé le record de Sir Alex Ferguson de 810 matches derrière un banc de Premier League, jeudi soir sur la pelouse de Crystal Palace, lors de la 20e journée.
Toutes compétitions confondues, le technicien français, sous contrat jusqu'en juin 2019, a dirigé 1.193 matches depuis son arrivée dans le nord de Londres en octobre 1996.
"Loyauté, engagement, travail acharné et faire le sacrifice de sa vie. C'est ce que cela demande", avait déclaré l'Alsacien âgé de 68 ans mercredi, ajoutant qu'il fallait aussi "la santé".
Sous sa direction, les "Gunners" ont remporté trois titres de champion, quatre Coupes d'Angleterre, une saison 2003-2004 où règnent les "Invincibles" (aucune défaite en Premier League) et une finale de Ligue des champions (perdue en 2006 contre le Barça).
A partir de 2007, le manager français n'a plus été sacré champion se contentant notamment de trois Coupes d'Angleterre (2014, 2015 et 2017), manquant même la qualification pour la C1 la saison passée et essuyant de vives critiques de la part des supporters des "Gunners".
En plus de ses 810 matches de Premier League (créée en 1992), Ferguson a dirigé 223 matches de l'ancienne première division pour un total de 1.033 dans l'élite anglaise.
L'Ecossais a présidé aux destinées de Manchester United de 1986 à 2013.
Par ailleurs, Arsène Wenger a assuré jeudi ne pas craindre de voir partir son attaquant vedette Alexis Sanchez, en fin de contrat en juin, partir dès le mercato d'hiver.
"Je n'ai pas peur (de recevoir une offre), mais c'est un sujet qui va émerger en raison de sa situation contractuelle", a dit Wenger à l'issue de la victoire des "Gunners" sur la pelouse de Crystal Palace (3-2).
Le Chilien, dont le départ vers Manchester City avait été avorté cet été, a marqué un doublé contre les "Eagles", mais tous ses coéquipiers n'ont pas célébré son premier but avec lui.
"Je crois qu'il a été vraiment bon ce soir (jeudi), concentré. C'est le Sanchez qui est un grand joueur de foot, comme nous le connaissons. C'est le genre de performances que nous attendons de lui", a expliqué l'Alsacien.
"Je n'ai jamais remis en question son engagement, mais quand on est dans cette situation contractuelle, les gens vous posent des questions", a dit Wenger, ajoutant plus tard qu'il n'était pas "spécialiste de psychologie".
Le technicien français a aussi annoncé que des discussions étaient prévues début janvier pour la prolongation du milieu anglais Jack Wilshere, de retour en forme, mais dont le contrat arrive à expiration lui aussi en juin.

Samedi 30 Décembre 2017

Lu 549 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 La FRMF arrête le programme des dernières journées