Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

WAF et RSB pour une finale inédite de la Coupe du Trône

Le WAC et le Raja sommés de rectifier le tir lors de leurs prochaines sorties régionale et continentale




WAF et RSB pour une finale inédite de la Coupe du Trône
La Coupe du Trône de football, édition 2017-2018, a débouché sur une finale inédite le 18 courant. Alors que beaucoup s’attendaient ou plutôt espéraient vivement un ultime acte ayant pour protagonistes le Wydad et le Raja, c’est une autre affiche qui sera au programme avec pour acteurs la Renaissance de Berkane et le Wydad de Fès qui n’ont pas du tout démérité.
Le bal des demi-finales de la Coupe du Trône a été ouvert vendredi au Complexe sportif de Fès par la rencontre qui a mis aux prises le WAC avec la RSB. Un match lors duquel l’importance de l’enjeu a affecté au plus haut point la qualité du jeu. Les occasions se faisaient rares et il a fallu attendre l’heure de jeu pour que les Berkanis trouvent le chemin des filets grâce à Laba Kodjo.
Une avance qu’ils n’ont pu préserver puisque les Rouges ont égalisé à la 71ème minute par l’entremise de Cheikh Ibrahim Komara. Le score en restera là pour que l’issue du match se fasse aux tirs au but, séance qui a pleinement réussi à la formation berkanie (6-5) décrochant par la même sa troisième finale après celles de 1987 et 2014 sachant qu’elle court toujours derrière son premier sacre majeur au niveau national. 
A l’issue de cette rencontre, l’entraîneur de la RSB, Mounir Jaâouani, n’a pas manqué de féliciter ses poulains pour les efforts déployés au cours de cette confrontation, ajoutant qu’il avait bien étudié l’adversaire, ce qui lui a permis de contenir sa fougue et de mener son équipe à bon port.
Quant au coach wydadi, René Girard, il a indiqué que la première mi-temps était compliquée et que le WAC a dû attendre le second half pour se ressaisir et recoller au score. Sauf que le sort du match en fin de compte a pris forme après recours aux penalties, épreuve où le facteur chance reste déterminant, selon le technicien français.
La deuxième demi-finale a opposé, samedi au Grand stade de Tanger, le Raja au WAF, rencontre qui s’est soldée, comme précité, en faveur de l’équipe fassie après recours aux tirs au but. Les Verts, tenants du titre, avaient abordé la partie pied au plancher, honorant leur statut de favoris, parvenant à débloquer la situation dès la 20ème minute suite à une réalisation d’Abdelilah Hafidi.
Nullement perturbés, les Fassis, locataires de la D2, n’ont rien lâché en seconde période pour remettre les pendules à l’heure sur une action savamment orchestrée et conclue par Azzedine Baala à un quart d’heure de la fin du temps réglementaire.
Joli exploit de l’équipe fassie qui disputera pour la première fois de son histoire une finale de la Coupe du Trône au grand bonheur de son public et de son entraîneur Hassan Oughani qui a déclaré lors de la conférence d’après-match que la WAF a essayé d’exploiter à bon escient le point faible du Raja : la lenteur de sa défense. Pour ce faire, « nous avons opté pour les longs ballons et les contres, ce qui nous a permis de revenir dans la partie ». Il a tenu, en dernier lieu, à saluer la performance de ses joueurs face à l’un des meilleurs clubs en ce début de saison. 
Quant à l’entraîneur du Raja, l’Espagnol Juan Carlos Garrido, il s’est dit triste après cette élimination face à un adversaire qui était bien organisé. Et d’affirmer que les Verts auraient pu sceller le sort de cette confrontation en leur faveur s’ils avaient concrétisé les occasions qu’ils s’étaient créées.
Chapeau  bas donc pour les deux finalistes la RSB et le WAF et bonne chance pour le Wydad et le Raja sommés de tourner au plus vite la page de cette déconvenue en vue de se concentrer sur leurs prochaines sorties : Une finale de la Coupe de la CAF pour les Verts devant les Congolais (RDC) de l’AS Vita Club et une place en quart de finale pour les Rouges contre les Tunisiens de l’Etoile sportive du Sahel.
 

​Le KACM et le FUS défaits à la maison

Le KACM s’est incliné samedi à domicile devant le HUSA sur le score de 2 à 0, en ouverture de la 7ème journée du championnat national de footbal, Botola Pro 1 Maroc Telecom.
Tout comme le KACM, le FUS a été défait à domicile par le MAT par 1 à 0.
A noter que cette journée devait se poursuivre hier avec les matches CAYB-OCK, RCOZ-MCO et OCS-CRA. Mardi, la RSB accueillera l’ASFAR (18h00), alors que mercredi l’IRT recevra le Raja (18h00).
Cette journée sera amputée de la rencontre WAC-DHJ en raison de l’engagement des Rouges en Coupe arabe des clubs champions.

Mohamed Bouarab
Lundi 5 Novembre 2018

Lu 994 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Septembre 2020 - 19:45 Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad

Vendredi 18 Septembre 2020 - 19:59 La Juve en quête d' un 10ème titre de suite

Vendredi 18 Septembre 2020 - 14:00 Roland-Garros rattrapé par la réalité du Covid-19