Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Volonté commune de développer la coopération maroco-canarienne

Le président du gouvernement des Canaries reçu à Rabat par le président de la Chambre des représentants




Séance de travail à Casablanca en présence de Rkia Derham

Le président du gouvernement des Iles Canaries, Fernando Clavijo, a fait part, mardi à Rabat, d'une ferme volonté de renforcer et de diversifier les domaines de coopération avec le Maroc, notamment dans les secteurs de l'énergie, du transport, du tourisme et de l'économie bleue.
Lors d’un entretien avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, en présence de l'ambassadeur d'Espagne à Rabat, Fernando Clavijo a souligné l'importance d'établir une ligne maritime entre Tarfaya et les Iles Canaries, qui accueillent environ 16 millions de touristes chaque année, expliquant que le renforcement de la coopération dans le domaine du transport avec le Maroc contribuera au développement du tourisme et des échanges commerciaux.
Pour sa part, Habib El Malki a mis en exergue l'importance de renforcer les relations entre le Maroc et les Iles Canaries, tout en mettant en avant le potentiel énorme et les opportunités de coopération.
Compte tenu de leur proximité géographique et de leur position sur l’Océan atlantique, les échanges commerciaux, économiques et touristiques entre les zones du Sud du Maroc, en particulier, et les Iles Canaries pourraient être davantage renforcés et développés, a-t-il noté.
De même, il a souligné l'importance de l'expérience espagnole dans le domaine de la régionalisation et la décentralisation, notant que le Maroc est en train de consacrer la régionalisation avancée, de nature à permettre un développement durable et équilibré entre les régions du Royaume.
Au niveau parlementaire, le président de la Chambre des représentants a exprimé le souhait de raffermir la coopération avec le Parlement des Iles Canaries et lui impulser un nouvel élan, à travers la signature d’un accord de coopération entre les deux institutions législatives.
Le président du gouvernement des Iles Canaries, Fernando Clavijo, est en visite officielle au Maroc, à la tête d'une importante délégation composée de responsables, d'hommes d'affaires et d'investisseurs.
Le président du Conseil économique Maroc-Espagne (CEMAES), Salaheddine Kadmiri, et le président du gouvernement régional des Iles Canaries, Fernando Clavijo ont tenu, lundi à Casablanca, une séance de travail axée sur le renforcement des liens économiques, en présence de la secrétaire d'Etat chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham, et de l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Ricardo Diez-Hochleitner.
Outre le débat et les séances B to B entre les hommes d’affaires des deux côtés, cette rencontre a été marquée par la signature d’un protocole de collaboration entre le CEMAES et Proexca, entreprise publique canarienne chargée de l’investissement, dans le but de promouvoir et de dynamiser les relations économiques, commerciales et entrepreneuriales entre les deux parties.
A travers ce protocole, les deux parties s’engagent à échanger des informations sur les opportunités d’affaires, les appels d’offres internationaux et identifier les partenaires potentiels pour développer des projets aux Iles Canaries, au Maroc, en Afrique et en Amérique latine.
De même, elles collaboreront à l'organisation de missions commerciales et de journées de formation professionnelle et à la participation à des foires et salons professionnels organisés de part et d’autre.
S'exprimant à cette occasion, le président du gouvernement régional des Iles Canaries, a indiqué que cette rencontre vise à renforcer les relations institutionnelles et prospecter de nouvelles voies de coopération entre les deux parties.
Il a, dans ce sens, souligné que le gouvernement des Canaries ambitionne de consolider sa coopération avec le Maroc dans divers domaines, notamment dans les secteurs du tourisme et du dessalement des eaux de mer.
Pour sa part, Rkia Derham a indiqué que les entreprises espagnoles sont de plus en plus nombreuses à opter pour le voisinage Sud de la péninsule pour se déployer dans des secteurs aussi divers que l’automobile, le nearshoring, l’immobilier et le tourisme, l’énergie, les TIC, les divers modes de transport, l’agro-industrie et la distribution, le textile et l’habillement.
Elle a rappelé que le Maroc accueille plus de 800 entreprises espagnoles et près de la moitié des investissements espagnols en Afrique, ajoutant que le Maroc et les Iles Canaries, géographiquement très proches, ont stratégiquement intérêt à tirer mutuellement profit de leurs potentiels économiques respectifs, pour un co-développement et une compétitivité partagée.
Le Maroc, fort de ses institutions et de ses acquis démocratiques, dispose d’atouts importants en termes notamment de stabilité institutionnelle, politique, et macro-économique, d’ouverture économique, de tolérance religieuse, d’identité pluraliste et de qualité de vie, a notamment indiqué Rkia Derham.
De son côté, Salaheddine Kadmiri a estimé que les champs de coopération entre le Maroc et Iles Canaries sont multiples, appelant au renforcement des échanges entre les deux parties.
Il a souligné qu'il est important de partager les expériences avec les Iles Canaries, soulignant que les politiques doivent tracer la voie aux hommes d'affaires pour pouvoir dynamiser davantage la coopération bilatérale.
Pour le président de la CEMAES, cette rencontre se tient sous le signe du développement et traduit la volonté des deux parties d'aller de l'avant vers une coopération fructueuse. Fernando Clavijo est accompagné, pour sa première visite au Maroc, de plusieurs responsables régionaux, dont les conseillers (ministres régionaux) de l'économie, de l'industrie, du commerce et du tourisme, de la culture et des sports, ainsi que les vice-conseillers en charge de l'action extérieure et de l'éducation.
La délégation comprend également les présidents des Confédérations des entrepreneurs de Las Palmas et de Santa Cruz de Tenerife, de la Chambre de commerce de Santa Cruz de Tenerife et de Lanzarote, de l'Association industrielle des Iles Canaries et du Groupement canarien du transport et de la logistique.


Jeudi 31 Janvier 2019

Lu 581 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com