Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Visite à Rabat de la ministre française des Armées

Florence Parly a été reçue par Abdeltif Loudyi et le général de corps d’armée Abdelfattah Louarak




Sur Hautes instructions Royales, la ministre des Armées de la République française, Florence Parly, a été reçue jeudi à Rabat par le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l'Administration de la défense nationale et le général de corps d'armée, inspecteur général des FAR.
A l'entame de sa rencontre avec Abdeltif Loudyi, à laquelle ont pris part l'ambassadrice de France à Rabat et des responsables de l'état-major général des Forces Armées Royales, les deux ministres ont exprimé leur satisfaction quant à la solidité, l'excellence et la durabilité des liens privilégiés et du partenariat stratégique qui unissent la France et le Maroc, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du président Emanuel Macron.
Ils ont également mis en exergue leur ambition de développer davantage ces relations séculaires dans le même esprit d'amitié, de compréhension mutuelle et de confiance partagée, ajoute la même source, notant qu'au cours de leurs entretiens, les deux parties ont échangé leurs points de vue sur la situation sécuritaire régionale, notamment dans l'espace méditerranéen et la bande sahélo-saharienne.  
Dans ce sillage, le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l'Administration de la défense nationale a mis en relief l'engagement constant et la stratégie multidimensionnelle menée par le Royaume, sous le leadership de Sa Majesté le Roi en matière de lutte contre le terrorisme et de gestion humaniste de la crise migratoire.  
Pour sa part, Florence Parly a salué le leadership de Sa Majesté le Roi et le rôle de premier plan joué par le Royaume dans la stabilité régionale, souligne le communiqué, précisant qu'elle a également salué les efforts que le Maroc déploie en tant qu'acteur dynamique de la coopération Sud-Sud notamment en direction des pays d'Afrique.  
S'agissant du domaine de la défense, les deux responsables ont passé en revue les différents volets de la coopération bilatérale. Régulière structurée et diversifiée, cette coopération concerne notamment la formation des cadres, l'échange d’expertise et l'organisation d'exercices et d'entraînements conjoints. Cette coopération est, par ailleurs, ponctuée par la tenue régulière de la commission militaire mixte et par des échanges fréquents de visites de hauts responsables.  
Tout en se réjouissant de la qualité et du dynamisme de la coopération bilatérale "défense", les deux responsables n'ont pas manqué de réitérer leur volonté commune de la raffermir davantage et de l'approfondir, notamment en matière de modernisation des systèmes d'armement, de renforcement des capacités et d'interopérabilité.  
Les entretiens entre la ministre française et le général de corps d'armée, inspecteur général des FAR, Abdelfattah Louarak, qui se sont déroulés en présence des chefs des 2ème, 3ème et 5ème Bureaux de l’état-major général des FAR et des inspecteurs des Forces Royales Air et de la Marine Royale, ainsi que de l’ambassadrice de France au Maroc et de l’attaché de défense près de cette ambassade, ont porté sur la consolidation et le renforcement de la coopération militaire entre les Forces armées des deux pays.
A cet effet, les deux responsables ont exprimé leur satisfaction quant à la qualité, la solidité, l'excellence et la durabilité de cette coopération bilatérale, et ont réitéré leur volonté commune de la raffermir et de l'approfondir davantage, à travers le partage d’expérience et d’expertise, souligne la même source.  
La coopération militaire entre les Forces Armées Royales et les Forces Armées françaises porte globalement sur l’échange des visites, les stages de formation, la participation aux différents entraînements et exercices militaires ainsi que le soutien technique en matériel, précise le communiqué.
Elle est régie par un accord militaire technique, signé en 1994, et un accord sur le statut des forces, signé en 2005, qui réglemente la présence des forces sur les territoires des deux pays, lors des exercices militaires. D'autres arrangements techniques et accords spécifiques ont été également signés entre les différentes composantes (terrestres, aériennes et maritimes) des deux Forces Armées.
Par ailleurs, des commissions militaires mixtes se tiennent chaque année alternativement à Rabat et à Paris. La dernière édition a eu lieu à Rabat, du 25 au 27 juin 2019. Elle porte sur l’examen des voies et des moyens se rapportant à plusieurs domaines d’intérêt pour les deux parties, dans le cadre de la consolidation des relations exemplaires en matière de coopération militaire entre les Forces Armées des deux pays.

Samedi 8 Février 2020

Lu 1712 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif