Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vahid Halilhodzic : J’ai reçu des menaces de mort

Le sélectionneur national explique tant bien que mal la prestation de l’EN à la CAN


Mohamed Bouarab
Jeudi 3 Février 2022

Vahid Halilhodzic : J’ai reçu des menaces de mort
Lors de la conférence de presse tenue jeudi au Complexe national Mohammed VI de football à Maamora, le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a tâché tant que bien mal à justifier l’élimination du Onze marocain au stade des quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations qui se poursuit au Cameroun.

Défaite par l’Egypte sur la marque de 2 à 1, l’EN n’a pu atteindre le dernier carré, ce qui était l’objectif tracé par la FRMF et que Halilhodzic devait atteindre. Saisissant cette conférence, le technicien bosniaque est revenu sur les points qui n’ont pas fonctionné, indiquant qu’au fil du match contre le Onze égyptien, il était dans l’obligation de relever Soufiane Boufal vu qu’il s’est fatigué et qu’il perdait beaucoup de ballons, ce qui profitait à Mohamed Salah.

Vahid Halilhodzic estime que ses poulains ont fait une bonne CAN et si «des voix s’élèvent pour réclamer mon départ, je serai prêt à le faire ». Des propos faits surtout pour apaiser la tension du moment où une telle mesure n’arrangerait guère les affaires de l’équipe du Maroc appelé d’ici un peu plus d’un mois à disputer la double confrontation des barrages du Mondial qatari contre la sélection de la République démocratique du Congo.

En ce qui concerne Mustapha Hadji, Vahid Halilhodzic a affirmé que son adjoint est terriblement affecté par les critiques et les insultes proférées à son encontre. Hadji se trouve plus que jamais sur un strapontin, surtout après les propos accablant de Hakim Ziyech, accusant l’entraîneur adjoint d’être derrière son écartement. Pour Vahid Halilhodzic, Ziyech est tenu pour responsable, tout comme d’ailleurs deux autres joueurs qui, aux yeux du sélectionneur, faisait tout pour « exploser » le groupe.

Le bouquet reste l’annonce faite par Halilhodzic, nous apprenant qu’il a fait l’objet de menaces de mort suite à l’élimination de l’équipe nationale au tour des quarts de finale de la 33ème CAN. Vrai ou faux ?  Apparemment, le bonhomme va trop fort dans ce qu’il avance,  et s’il y a menace, ceci nécessite l’ouverture d’une enquête pour dévoiler toute la vérité.

Mohamed Bouarab


Lu 3626 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS