Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Une école de la deuxième chance à Casablanca : S.M le Roi procède au lancement d’un projet pilote

Un Centre social pour l’accueil des personnes âgées à Médiouna




Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné de S.A.R le Prince Héritier Moulay El Hassan, a procédé, mercredi à la préfecture des arrondissements Ben M’Sik à Casablanca, au lancement des travaux de construction de «L’Ecole de deuxième chance», un projet solidaire destiné à offrir aux enfants et jeunes non scolarisés ou déscolarisés une chance d’insertion ou de réinsertion dans le système éducatif et scolaire.
Porté par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, ce projet témoigne de l’intérêt particulier qu’accorde le Souverain au secteur de l’enseignement, levier stratégique du progrès de la société, et aux jeunes, véritable richesse de la Nation et moteur de son développement global et intégré.
La première du genre au niveau du Royaume, cette école s’inscrit dans le cadre d’un plan d’action mené par la Fondation et visant, à travers le soutien scolaire, l’animation culturelle et sportive et la formation dans diverses disciplines, à protéger les enfants et les jeunes contre la déviance et à contribuer à leur développement intellectuel et physique.
Mobilisant des investissements de l’ordre de 15 millions de dirhams, ce projet a pour objectif d’assurer aux jeunes – enfants de 12 à 20 ans non scolarisés ou déscolarisés – des formations professionnelles dans différents métiers en vue de réussir leur insertion socio-économique, outre l’intégration du sport et de la musique dans le système éducatif adopté par le Centre afin d’aider les personnes bénéficiaires à consolider leur volonté de réinsertion et de faire émerger leurs potentiels et compétences.
L’Ecole de deuxième chance bénéficiera aux élèves en difficulté scolaire qui peuvent intégrer des classes relais pour la mise à niveau, aux enfants non scolarisés désireux obtenir des certificats d’études, et aux enfants et jeunes non scolarisés et déscolarisés cherchant la mise à niveau et la préprofessionnalisation pour poursuivre une formation professionnelle ou l’initiation à des métiers pour s’insérer dans la vie active.
Le futur établissement d’éducation et de formation sera réalisé dans un délai de 15 mois, sur un terrain de 2.348 m2 au quartier «Jawadi». Il comportera des ateliers «électricité de bâtiment», de «réparation automobile» et de «coupe-couture», un restaurant pédagogique, des espaces de musique, de sport, et de récréation, des salles de cours, une cuisine/réfectoire, et d’autres dépendances techniques et administratives.
Ce projet pilote est le fruit d’un partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, le ministère de la Jeunesse et des Sports, l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail, et l’Académie régionale de l’éducation et de la formation – Casablanca.
L'action de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité dans la région de Casablanca - Settat, dictée par les priorités émanant des missions qui lui sont assignées par Sa Majesté le Roi,   est la déclinaison régionale des voies privilégiées par la Fondation pour soutenir et favoriser l'insertion des jeunes dans les dynamiques locales de développement.
Le Souverain a également procédé, mercredi au quartier Lahraouiyine dans la province de Médiouna (Région de Casablanca-Settat), au lancement des travaux de construction d’un Centre social pour l'accueil des personnes âgées, qui sera réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour un investissement global de 10 millions de dirhams.
Ce projet solidaire vient consacrer la politique sociale menée par le Souverain depuis son accession au Trône de ses glorieux ancêtres et témoigne de sa volonté d’assurer les conditions d’une vie digne et prospère à toute les franges de la société, y compris les personnes âgées.
Sa réalisation réaffirme l’engagement de la Fondation à agir pour mettre en œuvre des solutions sociales afin d’accompagner les personnes fragiles et vulnérables et de préserver leur autonomie par une prise en charge globale comprenant l’hébergement, la restauration, l’animation et les soins.
Ainsi, le Centre social pour l’accueil des personnes âgées de Médiouna assurera une prise en charge au niveau de l’hébergement, de la restauration, de la protection sanitaire et du bien-être général des personnes âgées (+60 ans) sans ressources ni soutien familial.
D’une capacité d’accueil de 48 personnes (24 hommes /24 femmes), le futur Centre devra participer à la lutte contre la mendicité et le vagabondage des personnes âgées dans la ville de Casablanca, favorisant ainsi l’insertion sociale des bénéficiaires, leur épanouissement et l’amélioration de leurs conditions de vie.
Ce projet, qui sera construit sur un terrain de 3.920 m2 dans un délai de 18 mois, comportera 24 chambres doubles, deux salons, une cuisine, un réfectoire, une salle de consultation, une infirmerie, une pharmacie, et quatre locaux commerciaux.
La réalisation de ce Centre est le fruit d’un partenariat entre la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et l’Association Casablanca Carrière Centrale (section El Fida-Mers Sultan) qui en assurera également la gestion.
A forte valeur ajoutée sociale, la réalisation de ce Centre vient conforter les actions menées par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au niveau de la région de Casablanca-Settat, au service du bien-être et de la prospérité des populations démunies.

Vendredi 1 Juin 2018

Lu 779 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés