Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Transferts: Rafinha, Cavani, Reine-Adélaïde... dernières affaires de l'été


Le mercato, c'est fini! Le Paris SG s'est offert Rafinha dans la dernière ligne droite du marché des transferts, qui a aussi réussi à Marseille avec Michaël Cuisance et à Manchester United, nouveau club du buteur Cavani. Dans un marché estival atypique, où, mis à part en Angleterre, les grands clubs sont restés prudents sur fond de crise sanitaire et d'incertitude financière, les Red Devils ont réussi un coup retentissant avec Edinson Cavani. L'attaquant uruguayen (33 ans), libre de tout contrat après son départ de Paris en catimini fin juin, vient apporter son expérience à une attaque jeune... et pourrait ainsi défier son ancien club dès le 20 octobre en Ligue des champions. Un sacré retournement de situation pour le meilleur buteur de l'histoire du PSG. Pour le remplacer, le directeur sportif parisien Leonardo a signé le recrutement le plus onéreux de l'été en Ligue 1, levant l'option d'achat de Mauro Icardi auprès de l'Inter Milan pour un montant renégocié à la baisse à moins de 60 M EUR selon la presse. Puis ramené en prêt le latéral italien Alessandro Florenzi (AS Rome). Devant l'impatience de l'entraîneur Thomas Tuchel, qui avait dit jeudi attendre un renfort par ligne sous peine de revoir à la baisse les ambitions en Ligue des champions, "Leo" a répondu sur son terrain préféré: la dernière ligne droite du mercato. Le directeur sportif a obtenu dimanche soir le prêt sans option d'achat de l'international italien Moise Kean (Everton), une jolie prise comme attaquant de complément, alors que l'habituel joker Eric Maxim ChoupoMoting a préféré rejoindre le Bayern Munich. Puis Paris a officialisé lundi matin le prêt avec option d'achat de l'international portugais Danilo Pereira (29 ans). Et surtout l'arrivée pour trois saisons de Rafinha, milieu brésilien sans temps de jeu au FC Barcelone et qui arrive libre de tout contrat, selon la presse. A Lyon en revanche, les dernières heures n'ont pas débouché sur une grosse vente. Seulement sur le prêt à Nice de l'international Espoirs Jeff Reine-Adélaïde, assorti d'une option d'achat de 25 millions d'euros et conclu in extremis. Houssem Aouar, convoité par Arsenal et la Juventus, a confirmé dimanche qu'il allait rester dans son club formateur. Et Memphis Depay, annoncé tout près du FC Barcelone lundi, a vu son transfert capoter à quelques heures de l'heure limite. Jean-Michel Aulas conserve donc un effectif pléthorique pour jouer la seule Ligue 1, avec les renforts du milieu brésilien Lucas Paqueta (AC Milan), du défenseur italien Mattia De Sciglio (Juventus) et du défenseur algérien Djamel Benlamri. Rennes, qui découvrira la Ligue des champions cet automne, a également animé le mercato. Les Bretons ont recruté un bel et prometteur élément offensif: l'ailier international belge Jérémy Doku (Anderlecht), transféré pour environ 25 millions d'euros, un record pour Rennes. Ils ont envoyé leur gardien Edouard Mendy à Chelsea et leur attaquant Raphinha à Leeds, tout en attirant, en prêt, le latéral Dalbert (Inter) ou le défenseur Daniele Rugani (Juventus). Marseille aussi s'est renforcé à peu de frais en vue de la C1, avec le milieu Pape Gueye, les défenseurs Yuto Nagatomo et Leonardo Balerdi et le jeune attaquant brésilien Luis Henrique. Le milieu Maxime Lopez est lui parti pour l'Italie, à Sassuolo. Et l'OM a réussi un dernier joli coup: la vente de Bouna Sarr au Bayern Munich, en échange du prêt en sens inverse, avec option d'achat, du prometteur milieu offensif français Michaël Cuisance, attendu dans la soirée. Avec cette double opération, en plus de l'arrivée en prêt du Brésilien Douglas Costa (Juventus), les Bavarois champions d'Europe sont parvenus à se renforcer encore. Côté Juventus, les champions d'Italie ont frappé un des gros coups des dernières heures du mercato avec l'ailier Federico Chiesa, qui rejoint à 22 ans la Vieille Dame en provenance de la Fiorentina, une opération estimée entre 55 et 60 millions d'euros, selon la presse italienne. Riche de promesses, le mercato le fut aussi à Nice, avec Amine Gouiri, Morgan Schneiderlin ou, donc, Reine-Adélaïde, et à Lille avec Jonathan David. A Saint-Etienne, la vente record de Wesley Fofana à Leicester (environ 40 M EUR) a renfloué les caisses. Et maintenant, place au jeu!

Libé
Mardi 6 Octobre 2020

Lu 329 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Mondial biennal: La Fifa convoque un sommet

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Ligue des champions: Ronaldo libère Manchester

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Classement FIFA: L’EN dans le Top 30

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS