Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Talaâ Saoud Al Atlassi : Le non du Maroc au plan israélien se démarque par son réalisme




Talaâ Saoud Al Atlassi : Le non du Maroc au plan israélien se démarque par son réalisme
La position du Maroc contre le plan israélien d'annexion de parties importantes de la Cisjordanie occupée se démarque par son réalisme et son aspect pratique, a souligné, le président du Comité international de solidarité au peuple palestinien.
La position du Maroc rejetant le plan israélien revêt une "très grande importance" sur la scène régionale et internationale, d’autant plus que S.M le Roi Mohammed VI est le Président du Comité Al-Qods, a relevé Talaâ Saoud Al Atlassi, qui était l’invité de l'émission "Mina Al Maghrib" (depuis le Maroc), diffusée par la chaîne de télévision palestinienne.
Il a en outre rappelé que les positions officielles du Royaume ont toujours été contre les décisions et les politiques israéliennes hostiles aux Palestiniens, ajoutant qu’il s’agit de positions responsables en soutien à l’Autorité palestinienne et attachées aux résolutions internationales et aux droits nationaux palestiniens irréversibles.
Il a également mis l’accent sur les efforts constants du Maroc pour préserver la paix et la sécurité dans la région. 
Talaâ Saoud Al Atlassi a ,par ailleurs, souligné que la position marocaine ne s’immisce pas dans les affaires internes palestiniennes, insistant sur le respect constant du Royaume de la volonté du peuple palestinien et de ses décisions.
De même, il a mis en avant la présence permanente du Maroc dans la Cisjordanie et la Bande de Gaza à travers des aides médicales et sociales dispensées aux populations locales.
Concernant les mesures prises par le Comité international de solidarité au peuple palestinien qui relève de l'Organisation de solidarité avec les peuples d'Afrique et d'Asie (OSPAA), il a indiqué que ce Comité a transmis à l’Onu sa position rejetant cette décision hostile à travers une lettre officielle et il se prépare désormais à intenter un procès auprès de la Cour pénale internationale.
Et de conclure que le Comité mène une campagne à large échelle pour recueillir les reconnaissances de l'Etat palestinien en particulier auprès des pays européens, le but étant de barrer la route aux agissements israéliens visant à saborder la solution à deux Etats et l’établissement d'un Etat palestinien avec Al-Qods comme capitale.

Jeudi 9 Juillet 2020

Lu 556 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 18:00 Haro sur l’hydrochloroquine