Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Stabilité des prix des denrées alimentaires en décembre à l’échelle mondiale

L’Indice FAO a baissé en glissement annuel, selon l’Organisation onusienne




A l’exception des produits laitiers et du sucre, les prix mondiaux des produits alimentaires ont affiché globalement une stabilité en décembre, a indiqué l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).
La hausse des prix mondiaux des céréales a cependant permis de compenser la baisse des cotations pour le sucre et les produits laitiers, a constaté la FAO notant que « l'Indice FAO des prix des produits alimentaires affichait une moyenne de 161,7 points et a donc augmenté par rapport aux 161,6 points enregistrés le mois précédent ».
Dans un communiqué rendu public récemment, l’agence a également noté que son « indice s’est établi en moyenne à 168,4 points, en baisse de 3,5% par rapport à 2017 et quasiment 27% en dessous de son plus haut niveau de 230 points atteint en 2011».
En détail,  il apparaît que l'Indice FAO des prix des céréales a connu une augmentation d'1,8% de novembre à décembre et de 9,6% depuis décembre 2017 », selon les données relevées par l’organisation onusienne.
En raison des mauvaises conditions climatiques dans l'hémisphère Sud, la FAO a noté que les prix du blé et de maïs ont également connu une hausse au cours de cette période, tandis que ceux du riz ont baissé pour le sixième mois consécutif. 
D'un point de vue annuel,  « les prévisions les plus récentes de la FAO font état d'une baisse de la production mondiale de blé et de maïs en 2018, tandis que celle du riz devrait établir un nouveau record », a ajouté la FAO assurant que les fournisseurs mondiaux des principales céréales sont plus que suffisants et les stocks sont toujours abondants.
En ce qui concerne les prix de l'huile végétale, il ressort que l’indice a augmenté de 0,4% en décembre. Ce qui, a expliqué l’agence, met un terme à dix mois consécutifs de déclin, grâce notamment à un rebond des prix de l'huile de palme. 
A propos des huiles toujours, il apparaît aussi que « les prix mondiaux de l'huile de soja ont continué leur tendance baissière en raison des stocks conséquents aux Etats-Unis et de la faiblesse de la demande en provenance de l'Union européenne », a souligné la FAO 
Pour l’ensemble de l’année 2018, l’organisation a noté que le sous-indice était 15% inférieur à celui de l'année précédente avec une forte baisse enregistrée par les prix de l'huile de palme.
Commentant l’évolution de l'Indice FAO des prix de la viande durant le mois de décembre, l’agence a constaté une hausse de 0,8% consécutive à « des prix plus élevés pour la viande porcine, stimulés par une forte demande mondiale en importations, en particulier de la part du Brésil ».
Poursuivant l’analyse des données récoltées, l’organisation a relevé une baisse de l'Indice de 2,2% en 2018.
Quant aux chiffres se rapportant aux prix des produits laitiers, ils révèlent que l’indice a affiché un recul de 3,3% depuis novembre, marquant ainsi son sixième mois de baisse consécutive. 
Selon les explications de l’agence, cette situation est attribuée à la baisse des cotations des prix pour le beurre, le fromage et le lait entier en poudre. 
Pour ce qui est de l'évolution de l’Indice au cours de l’année 2018, il apparaît qu’il a connu une chute de 4,6% depuis 2017 du fait de « la baisse des prix de l'ensemble des produits laitiers pendant la seconde moitié de l'année ».
Pour sa part, l'Indice FAO des prix du sucre a baissé d'1,9% en décembre. En cause : «Les prévisions faisant état d'une croissance plus rapide de la production de sucre en Inde et la chute des prix mondiaux du pétrole brut qui a eu pour effet de faire diminuer la demande en canne en sucre utilisée pour fabriquer de l'éthanol, tout en augmentant les stocks destinés à la production de sucre, notamment au Brésil, le plus grand producteur au monde », a expliqué la FAO ajoutant que, dans l'ensemble en 2018, l'Indice a chuté de près de 22 pour cent depuis 2017.
 

Aain Bouithy
Lundi 14 Janvier 2019

Lu 528 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés