Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ski : la coupe d’Ifrane ce dimanche


Mohammed Drihem
Jeudi 8 Janvier 2009


Le Ski Club d’Ifrane organise, ce dimanche, la compétition officielle de ski alpin à la station de ski et de montagne de Djebel Habri avec la participation de tous les clubs affiliés à la Fédération royale marocaine de ski et des sports de montagne.
Placée sous l’égide de la FRMSSM, cette compétition dotée de la Coupe de la ville d’Ifrane, ouverte à tous les skieurs sociétaires des différents clubs du Royaume toute catégorie confondue, sera une occasion pour rendre hommage, à l’instar des dernières années, à d’anciens sportifs et dirigeants qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour la promotion de ce sport aussi bien au niveau local que national et régional.
Il y a lieu de rappeler que le Moyen Atlas a été le premier à voir évoluer des skieurs au Maroc. C’est un skieur français de Malicet, un ancien élève de l’école de Mégène, qui prospecta les terrains dudit Borj Doumergue (Dj Hibri) et ceux du site de Jbel Habri en particulier et créa en 1932/33 un mouvement favorable au développement du ski en organisant la première école de ski au Maroc. Ainsi, la première fête des neiges fut- ainsi organisée au mois de Février 1934 au dit Borj Doumergue; la seconde a eu lieu au même Borj en 1936 et la 3ème à Ifrane à l’occasion de la naissance le 10 Octobre 1936 du ski Club d’Ifrane.
Le 5 mai 1957, le Ski Club d’Ifrane adhère à la création de la Fédération royale marocaine de Ski et sport de montagne qui a mis fin à l’existance au Maroc de la ligue de la Fédération française de ski le 02 janvier 1952. Ce club pionnier du ski au Maroc a été honoré par l’acceptation de la présidence d’honneur de feu Hassan II alors Prince héritier.
De nos jours encore, le Ski Club d’Ifrane champion du Maroc de ski alpin au titre de la saison 2007/2008 compte plus d’un champion du Maroc de ski alpin dans les différentes catégories dont des jeunes skieurs ont représenté le Maroc au niveau international notamment les J.O de Grenoble (1968), de Galgarie et ceux d’Albertvil




Lu 357 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 23 Mai 2022 - 12:27 Coupe de la CAF: Deuxième sacre de la RSB

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS