Libération






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Seizième journée du championnat GNFE II

Le FUS conforte son avance en haut du tableau


MOHAMED BOUARAB
Mardi 6 Janvier 2009

L'équipe du FUS de Rabat a profité pleinement des péripéties de la seizième journée du championnat de seconde division du Groupement national de football élite (GNFE II), dont les débats ont eu lieu en fin de semaine.
Le club rbati, sous la conduite de Houcine Amouta, a inauguré la phase retour de l'exercice local par un large succès au détriment de l'Ittihad de Tanger. Les Fussistes se sont imposés donc sur la marque de trois buts nets, ce qui leur permet de conforter leur place en haut du tableau avec un butin porté désormais à 36 points, soit quatre longueurs d'avance sur le Stade Marocain.
Les Stadistes ont raté complètement leur sortie du côté du Souss, cédant le pas sur le score de deux buts à zéro face à Chabab Houara, formation décidée à ne pas lâcher le morceau, en occupant la cinquième place avec un cumul de 26 points.
Tout comme Chabab Houara, l'autre Chabab de Hoceima a conservé son élan victorieux, ajoutant à son lot de victimes l'équipe du TAS. Les Rifains se sont contentés d'assurer l'essentiel, scellant le sort de cette explication sur la petite marque d'un but à zéro. Une victoire qui les place au troisième rang avec 28 points, au moment où les Casablancais continuent de patauger en bas du tableau, partageant la quinzième place (15 pts) avec l'Union de Témara. Formation qui peut se targuer de sa bonne opération, parvenant à limiter les dégâts après avoir forcé l'issue de parité, deux partout, à l'extérieur face à la Renaissance de Settat, un club qui n'est pas au bout de ses peines.
Le Wydad de Fès, quatrième du classement avec 27 points, a réussi à tirer son épingle du jeu, concédant un nul blanc en dehors de ses bases face à l'Ittihad de Fkih Bensaleh, huitième avec 21 points.
Les deux autres bonnes opérations de cette journée sont à mettre à l'actif de l'Olympique de Marrakech et du CODM de Meknès. Le COM n'a pas fait de détails face au Wafa Wydad, cancre du service par excellence (8 pts), s'imposant sur le score de deux buts à zéro. Résultat ayant sanctionné également les débats du match CODM-RAC. Un succès fait pour booster le moral des joueurs meknassis qui aspirent à troquer le ventre mou du classement, contre des places confortables au-devant de la scène.
Enfin, deux points de perdus pour l'Union sportive de Mohammedia (6ème avec 24 pts) acculés au nul blanc à la maison par le Rachad Bernoussi, avant dernier du classement. Alors que l'Union de Sidi Kacem (12ème avec 17 pts) et le Youssoufia de Berchid (9ème avec 18 pts) se sont neutralisés : un partout.




Lu 279 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS