Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Seconde journée du championnat national de handball

Les gros calibres prennent les commandes


Seconde journée du championnat national de handball
Le championnat national de première division de handball s'est poursuivi en fin de semaine pour le compte de la deuxième journée. Une journée où les résultats enregistrés ont été conformes à la logique, révélant une fois de plus que cette saison, à l'instar des précédentes, sera dominée par les équipes habituées à jouer les premiers rôles.
Au groupe nord, si le Raja de Casablanca étant exempt lors de cette journée, il n'en était pas le cas pour le FUS de Rabat qui n'a pas tardé à annoncer la couleur. Les Fussistes ont honoré leur statut de favori, en dépit du fait qu'ils ont évolué en dehors de leurs bases. En donnant la réplique au KAC de Kénitra, ils ont plié les débats de cette confrontation en leur faveur sur le score de 26 à 21.
La Renaissance de Berkane n'a pas été en reste, s'offrant à domicile l'équipe de l'Association sportive de Salé sur le score de 27 à 23.
Pour ce qui est des rencontres comptant pour le groupe sud, comme prévu, la Rabita de Casablanca a aligné son deuxième succès de rang, prenant d'entrée les commandes de l'exercice. La formation du quartier de Derb Ghallef n'a pas trop fait dans les détails, en accueillant la modeste équipe du Wydad Smara. Les vice-champions d'Afrique ont scellé le sort de cette explication sur le score de 31 à 25.
Après avoir cédé le pas lors de la journée inaugurale, l'équipe de la Commune de Hay Mohammadi s'est ressaisie pour signer une victoire au détriment de Mountada Derb Setane. Cette rencontre s'est soldée sur une issue de 27 à 23.
Quant au Kawkab de Marrakech, il n'a eu aucun mal à prendre le meilleur sur l'Ittihad de Nouacer, défait sur le score de 33 à 22. Il en a été de même pour le Raja d'Agadir qui entretient l'espoir légitime de réaliser un bon parcours cette saison. Les Soussis ont disposé de la formation de Chabab Aïn Chock par 22 à 14.
A signaler en dernier lieu que lors de cette journée, c'est le Wydad de Casablanca (groupe sud) qui a été contraint au repos.

M.BOUARAB
Mercredi 4 Février 2009

Lu 258 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Septembre 2021 - 23:00 Le Raja stoppe l’élan de la Jeunesse Salmi

Dimanche 26 Septembre 2021 - 23:00 L’OCK assure l’essentiel

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS