Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Saisie et destruction de 233 tonnes de produits impropres à la consommation durant le Ramadan




233 tonnes de produits impropres à la consommation ont été saisis et détruits durant le mois sacré de Ramadan par les services de contrôle de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), une quantité qui s’inscrit en recul de 33% par rapport à celle saisie et détruite durant le mois de Ramadan de l’année dernière (338 T).
Les produits impropres à la consommation saisis et détruits, qui représentent 0,3% du total contrôlé, ont concerné notamment les viandes rouges et blanches (133 t), les produits de la pêche (38 t), les produits de la minoterie (23 t), les produits laitiers (14 t), les jus et boissons (5 t), les tomates concentrées (4 t), les dattes (3t) et autres produits alimentaires (13t), indique l’ONSSA dans un communiqué.
Les actions de contrôle réalisées en commissions mixtes provinciales ou par les services de l’ONSSA seuls ont concerné 77.200 tonnes (t) de produits alimentaires d’origine animale et végétale (soit 13% de moins par rapport au Ramadan précédent) et ont abouti au retrait du circuit de commercialisation de 233 t de produits impropres à la consommation.
Ainsi, sur le marché local, les services de contrôle de l’ONSSA ont réalisé 15.460 visites d’inspection, dont 9.800 en commissions mixtes. 1.173 prélèvements d’échantillons ont été opérés aux fins d’analyses soit 45% de plus par rapport au Ramadan de l’année dernière; et 106 procès-verbaux de constatations directes d’infraction ont été établis et transmis au parquet pour jugement.
En outre, 23.450 actions quotidiennes de sensibilisation en matière d’entreposage des produits alimentaires, du respect des conditions d’hygiène, d’étiquetage et de présentation des produits alimentaires ont été également menées au profit des consommateurs et des opérateurs durant ce premier tiers du mois sacré de Ramadan.
A l’importation, 188.400t de divers produits alimentaires ont fait l’objet de contrôle par les services compétents de l’Office aux différents postes frontaliers. A l’issue de ces contrôles, 76t ont été refoulées pour non-conformité aux normes réglementaires en vigueur, souligne le communiqué.

Vendredi 30 Juin 2017

Lu 517 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés