Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sacre continental pour le championnat national

Houcine Ammouta : Il s'agissait d'écrire notre histoire et de gagner pour nous-mêmes


Mission pleinement accomplie pour le Onze marocain des joueurs locaux qui a pu décrocher pour la deuxième fois de suite le graal continental au terme de la sixième édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) qui s’est déroulée au Cameroun. Une consécration amplement méritée pour l’EN après avoir disposé en finale, dimanche au stade Ahmadou Ahidjo, de la sélection malienne sur le score de deux buts à zéro. Une victoire qui a pris du temps avant de se dessiner devant un adversaire qui a défendu à outrance durant tout le tournoi, n’ayant encaissé qu’un but en cinq matches. Face au Onze marocain, le compte a été double, ce qui est tout à l’honneur des joueurs de la Botola qui ont honoré leur standing de favori jusqu’au bout. Pourtant, ce n’était pas évident face à une équipe malienne, bien appliquée et développant un jeu où le danger se créait par intermittence. Ce qui a obligé l’équipe marocaine à se montrer prudente de peur de se faire coiffer au poteau sur l’une des actions maliennes. Et il y en avait quelques-unes,mais il y avait dans les bois un Anas Zniti des grands jours pour veiller au grain, ce qui lui a valu, d’ailleurs, le titre de meilleur joueur du match rejoignant ainsi ses partenaires Soufiane Rahimi (3 fois), Mohamed Ali Bamammer et AbdelkrimBaadi, distingués lors des précédentes sorties. Concentrés à fond et avec un Abdelilah Hafidi au jeu clairvoyant et surtout porté vers l’avant, les hommes de HoucineAmmouta ont cherché à trouver la faille au sein d’une arrière garde qui a tenu le coup jusqu’à la 69ème minute, lorsque sur un corner, le Gadiri Soufiane Bouftini a débloqué la situation en inscrivant son deuxième but lors de ce CHAN. Une ouverture du score qui a fait beaucoup de bien aux internationaux marocains qui n’ont pas lâché le morceau, parvenant une fois encore sur une balle arrêtée à doubler la mise à la 79ème minute par l’intermédiaire d’Ayoub El Kaabi qui a joué terriblement de malchance, après avoir vendangé bon nombre d’occasions au cours des matches de la phase de poules et des deux tours qui ont suivi. Le buteur de la précédente édition s’est rattrapé de la plus belle des manières, car sa réalisation a sonné le glas dans le camp adverse qui a compris que les carottes étaient cuites. A l’issue de cette finale,sachant que la troisième place est revenue à la Guinée au détriment du Cameroun (2-0), le sélectionneur national, Houcine Ammouta, a tenu en premier lieu à dédier ce trophée à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, avant de féliciter dans une déclaration relayée par le site officiel de la Confédération africaine de football, cafonline.com son adversaire du jour, précisant que «nous sommes venus ici avec une équipe remodelée à 65% et un nouveau staff.Ils'agissait donc d'écrire notre histoire et gagner pour nous-mêmes ». Et d’ajouter que «la finale d'aujourd'hui a été difficile mais nous avons fait l'essentiel, à savoir gagner et je crois que nous méritons la victoire et le trophée». Quant au sélectionneur malien, Nouhoum Diané, il a affirmé que « nous sommes venus pour remporter notre premier trophée mais nous avons affronté une très bonne équipe marocaine, je crois qu'ils étaient la meilleure équipe du tournoi. Le match d'aujourd'hui s'est décidé sur de petits détails, je tiens à féliciter l'entraîneur Houcine Ammouta. Nous rentrons chez nous et continuons à travailler pour un meilleur futur ». Une consécration haut la main, la deuxième sur quatre participations au CHAN qui, en 2022, aura comme terre d’accueil l’Algérie. Un rendez-vous qui doit être préparé dès à présent avec comme objectif la préservation du titre. Pour ce faire,seuls les meilleurs joueurs et les aguerris de la Botola devront être sélectionnés, le critère de l’âge doit être mis au placard. Les jeunes ont leurs compétitions respectives, les éliminatoires des JO pour les U23 et la CAN des juniors pour les U20. Le CHAN, c’est pour les locaux tout court. 

S.M le Roi félicite l'entraîneur de l’équipe nationale des joueurs locaux

Suite au sacre de l’équipe nationale au Championnat d’Afrique des nations des joueurs locaux (CHAN-2021), Sa Majesté le Roi Mohammed VI a félicité au téléphone l’entraîneur Houcine Ammouta pour la belle prestation du Onze national. Dans cet entretien téléphonique, le Souverain a chargé M. Ammouta de transmettre ses chaleureuses félicitations à l’ensemble des joueurs et aux membres du staff technique et administratif de l’équipe nationale. Le Souverain a exprimé Sa fierté quant à cette belle réalisation pour le sport marocain. 

Quelle classe chez ce jeune homme irrésistible sur le terrain ! Machine à buter et véritable tueur de gardiens, Soufiane Rahimi est certainement le joueur le plus réaliste de cette compétition. A juste titre, l’attaquant marocain a été élu meilleur joueur de la 6e édition du Championnat d’Afrique des nations Total, Cameroun 2020. A 24 ans, le joueur du Raja AC n’a cessé d’impressionner et surtout de marquer lors de ce tournoi, avec cinq buts au cours de cette édition. Mieux que n'importe quel autre attaquant! D'où le trophée de meilleur buteur qui lui a été remis au soir de la finale de ce dimanche. Il est devenu la bête noire des gardiens de but en l’espace de trois matches. Lukwago, Chibwe et Haschou s’y sont tous frottés et malheureusement pour eux, ils ont subi la foudre de l’attaquant. Auteur d’un doublé lors de la victoire du Maroc 5-2 sur l’Ouganda, du premier but lorsque les Lions de l’Atlas ont dominé la Zambie 3-1 en quarts et d’un autre doublé contre le Cameroun battu 4-0 en demi-finale, Rahimi prend du plaisir à affoler les défenses et à martyriser les gardiens de but. Raymond Kalla l’avait prédit : « A mes yeux, le Maroc est la meilleure formation du tournoi avec un Soufiane Rahimi qui fait mal aux défenses adverses.Il ne va pas s’arrêter là ». Et il ne s’est pas arrêté là, puisque grâce à un Rahimi très décisif, le Maroc a su tirer son épingle du jeu et se hisser en finale du CHAN Total 2020 avec la manière. Rapide, intelligent et altruiste, le Marocain est une véritable force motrice pour l’effectif des Lions de l’Atlas. Trois fois “Man Of The Match”, Rahimi a prouvé qu’il était une des valeurs sûres du tournoi dédié exclusivement aux joueurs évoluant dans leurs ligues nationales. Grâce à cette récompense ultime de meilleur joueur du CHAN Total, sa performance est reconnue et son flair célébré. 

Mohamed Bouarab
Lundi 8 Février 2021

Lu 518 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Tour d'Europe des stades Place au show

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Ligue Europa: Les favoris assurent

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS