Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rude épreuve congolaise pour les U23

Objectif : La CAN du Caire et les JO de Tokyo




L’équipe nationale lors de son arrivée à l’aéroport de Kinshasa. 						                Ph.frmf.ma
L’équipe nationale lors de son arrivée à l’aéroport de Kinshasa. Ph.frmf.ma
Le Onze national U23 croisera le fer, aujourd’hui à partir de 15h30 au stade des Martyrs à Kinshasa, avec son homologue de la RD.Congo pour le compte du match aller du premier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations de la catégorie (CAN 2019) qui aura lieu en Egypte.
C’est à bord d’un vol spécial que l’EN s’était déplacée mardi à la capitale congolaise, sachant qu’avant le voyage, le président de la Fédération Royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, a rendu visite à l’équipe, invitant « les joueurs à donner le meilleur d’eux-mêmes et à représenter de la meilleure manière le football national», lit-on sur le site officiel de la FRMF. Ne manquant pas de rappeler que l’instance fédérale «a mis à la disposition de l’EN U23 tous les moyens pour se qualifier à la phase finale de la CAN soulignant que ces conditions sont similaires à celles mises à la disposition de l’ENA».
Dans un entretien accordé au site frmf.ma, le sélectionneur national, Marc Wotte a fait part de la bonne préparation effectuée même si elle s’était limitée à deux séances, une à Skhirat et une autre devant avoir lieu hier au stade des Martyrs. Et de préciser que ce sera un match difficile devant un adversaire coriace, qui plus est se jouera sur une pelouse synthétique et sous une chaleur accablante.
Des conditions qui n’inquiètent pas outre mesure Marc Wotte qui croit en son groupe qui affiche un très bon état d’esprit, décidé à se donner à fond pour le maillot national. Pour le sélectionneur, les U23 aborderont le cap de l’officiel après avoir disputé durant deux ans pas moins de 24 matches amicaux.  
L’objectif se veut donc des plus clairs, faire un bon match à Kinshasa afin de négocier le retour le 24 courant au Complexe Moulay Abdellah à Rabat dans de parfaites dispositions, souligne Marc Wotte qui insiste sur le fait que les joueurs doivent être «positifs et agressifs» lors de cette première manche qui sera sifflée par un trio d’arbitrage gabonais conduit par Eric Arnaud Otogo Castane, secondé par Moussounda Montel et Urbain Ondo Ndong.
Il convient de signaler que les phases finales de la CAN 2019 (U23) sont qualificatives pour les Olympiades de Tokyo en 2020 et les quatre sélections qui atteindront le dernier carré de cette épreuve continentale décrocheront leur ticket pour les JO.
A rappeler que le football marocain compte six participations au tournoi olympique de football : 1972 à Munich, 1984 à Los Angeles, 1992 à Barcelone, 2000 à Sydney, 2004 à Athènes et 2012 à Londres.

Mohamed Bouarab
Mercredi 20 Mars 2019

Lu 897 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com