Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Retour difficile mais jouable pour les clubs marocains en Coupes africaines




Le second acte s’annonce délicat pour les quatre clubs marocains qui sont engagés en compétition continentale en cette fin de semaine
Ainsi, pour le compte des seizièmes de finale retour de la Ligue des champions, le WAC aura fort à faire, ce samedi à partir de 15 heures au stade Augustin Monédan à Libreville, devant la formation gabonaise du CF Mounana, match qui sera sifflé par un trio d’arbitrage camerounais conduit par Neant Alioum, secondé par Evarist Menkouande et Elvis Guy Nguegoue.
Les Rouge et Blanc aborderont cette partie avec le léger avantage de l’aller, une courte victoire par 1 à 0, alors que l’addition aurait pu être beaucoup plus salée s’ils n’avaient pas excellé dans le ratage des occasions toutes faites au Complexe Moulay Abdellah à Rabat.
Le coach du Wydad Houcine Ammouta est conscient de l’âpreté de la tâche. En attestent ses propos où il a indiqué, avant le déplacement mardi dernier à Libreville, que ses joueurs sont tenus de négocier avec intelligence cette confrontation et de se montrer efficaces en occupant les espaces laissés par l’adversaire qui devrait se ruer à l’attaque en vue de remonter son retard.
La qualification à la phase de poule n’est pas acquise d’avance mais elle reste jouable, tout comme pour le FUS, second représentant du football national en cette C1 continentale, qui accueillera, ce soir à 19 heures au Complexe Moulay El Hassan à Rabat, l’équipe libyenne d’Ahly Tripoli.
Défaits à l’aller au stade El Menzeh à Tunis par 2 à 0, les Fussistes sont sommés de secouer le cocotier et de jouer à fond leurs chances afin de retourner la situation à l’issue de cette rencontre dont l’arbitrage a été confié à des juges burkinabés avec au centre Juste Ephrem qui aura comme adjoints Seydou Tiama et Gnanguieba Ouoba.
Hormis le sérieux handicap de deux buts de retard, l’autre hic pour le FUS est l’absence de quelques éléments clés de la trempe de Fouzir, Gnaoui, Mandaou, Benarif ou encore El Bassel. Il faut faire avec ces forfaits et l’entraîneur du club Walid Regragui, mieux placé que quiconque, ne manquera certainement pas de concocter la tactique susceptible de mener ses poulains à bon port, comme ce fut le cas d’ailleurs la saison écoulée lorsqu’ils avaient éliminé ce même Ahly en Coupe de la CAF.
A propos de la Coupe de Confédération africaine de football, l’IRT et le MAS entretiennent l’espoir légitime de franchir, samedi, ce cap des seizièmes retour. Les Tangérois se produiront à domicile à partir de 18 heures contre la formation guinéenne d’AS Kaloum, sachant que le match aller disputé à Conakry s’est soldé en faveur de l’adversaire sur le score d’un but à zéro. Les Tangérois, néophytes de l’épreuve, qui restent sur une série de contre-performances au championnat local auront à cœur de relancer leur machine sur la scène continentale. Comptant sur l’expérience de leur coach, Abdelhak Benchikha, le soutien de leur public, ainsi que le come-back de certains éléments comme Hervy, Houassi, Baltam et Hamoudan, ils sont bien partis pour renverser la tendance dans un match qui sera arbitré par Fidel Gomes de la Guinée Bissau, assisté par ses compatriotes Danamao Ompajafo Martins et Lé Bien Sadja Mane Sadja Mane.  
Quant au MAS, il s’est rendu à Abidjan pour donner la réplique, samedi à 16 heures au stade Robert Champroux, aux Ivoiriens de Sporting Club de Gagnoa. Les Fassis restent sur une victoire par 3 à 1, résultat qui, sur le papier, leur permet d’aborder la seconde manche dans de bonnes dispositions.
Optimisme mesuré dans le camp du MAS, à commencer par le coach Tarik Sektioui qui, tout en prônant la méfiance, a rappelé que ses protégés vont tout faire dans l’objectif d’inscrire d’entrée un but qui compliquera davantage les choses pour l’adversaire.
A signaler que la CAF a désigné pour cette rencontre des arbitres camerounais avec Mandeng Bakaly Cosmas Jerome au centre et Yanoussa Moussa et Sadou Hamadou comme juges de ligne.  

Mohamed Bouarab
Samedi 18 Mars 2017

Lu 559 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés