Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Renforcement de la coopération entre la Chambre des représentants et le Parlasur

Un mémorandum d'entente signé à Rabat par Habib El Malki et Tomas Bittar Navarro




La Chambre des représentants et le Parlement du marché commun d'Amérique du Sud (Parlasur) ont signé, lundi à Rabat, un mémorandum d'entente visant à renforcer la coopération parlementaire.
Signé par le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, et le président du Parlasur, Tomas Bittar Navarro, ce mémorandum d'entente vise à établir un cadre pour le dialogue politique et la coopération parlementaire entre les deux institutions et à unifier les efforts et à coordonner les positions sur les différentes questions, notamment dans le cadre des organisations internationales.
Ce mémorandum d'entente prévoit également la mise en place de canaux de communication et d'interaction entre les deux Parlements, à travers l'échange de visites, d'expériences, d'informations et de documents entre les deux parties.
Il vise, en outre, à mettre en œuvre les mécanismes de dialogue politique et de coopération diplomatique parlementaire, afin de renforcer les relations entre le Parlasur et le Maroc et d’élaborer un programme d’action commun dans les domaines politique, social, économique, commercial, académique et culturel.
Dans une déclaration à la pesse à cette occasion, Habib El Malki a souligné que la visite du président du Parlasur constitue une occasion importante pour débattre de plusieurs questions d'intérêt commun, estimant que le Parlasur représente une expérience importante et prometteuse, regroupant plusieurs pays émergents qui influencent la décision économique au niveau international.
La signature de ce mémorandum s’inscrit dans le cadre de la politique adoptée par la Chambre des représentants, basée sur l'institutionnalisation de ses relations, a poursuivi Habib El Malki, notant l'organisation envisagée d'une rencontre entre les deux institutions, afin d'échanger les expériences et expertises, dans la perspective d’accélérer la construction d'un marché commun fort au niveau du Maghreb arabe et du monde arabe.
Pour sa part, Tomas Bittar Navarro a souligné que ce mémorandum d'entente vise à renforcer les relations de coopération entre le Parlasur et le Maroc, en particulier dans les domaines parlementaire et commercial, en formulant le souhait que cet accord constituerait un mécanisme permettant de réaliser la coopération escomptée.
Il a également souligné l’importance de la coopération économique entre le Maroc et le marché commun du sud (Mercosur).  
Le mémorandum d'entente signé ce lundi avec la Chambre des représentants vise à renforcer la coopération parlementaire et constitue un "pas important" vers la consolidation des liens de partenariat entre le Mercosur et le Maroc, a-t-il relevé.
Dans ce contexte, Tomas Bittar Navarro a fait valoir la détermination des deux parties à tirer profit de cet accord par le biais d’actions conjointes et concrètes dans le cadre du dialogue politique et de la coopération parlementaire entre les deux institutions, rappelant que ce mémorandum est également censé unifier les efforts et coordonner les positions sur les différentes questions.
Pour leur part, le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani et Tomas Bittar Navarro, qui a eu aussi des entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, ont exprimé, lundi à Rabat, leur aspiration à aboutir, dans les plus brefs délais, à un accord régissant les échanges commerciaux entre le Maroc et le groupement économique d'Amérique latine (Mercosur).
Un communiqué du département du chef du gouvernement indique que lors de leurs entretiens, les deux parties se sont félicitées de la qualité des relations d'amitié et de coopération liant le Maroc et le Mercosur, ainsi qu'avec chaque pays du groupement séparément.
Les deux parties ont mis en relief les grandes potentialités disponibles qui sont censées booster le partenariat économique, eu égard à la position stratégique des deux partenaires, carrefour entre le continent africain et européen, d'une part, et entre l’Amérique latine et la région des Caraïbes, de l'autre, rapporte le communiqué.
Ils ont également évoqué l'ouverture du Maroc grâce aux accords de libre échange conclus avec un grand marché, constitué d'une population de près d'un milliard de personnes, à savoir l'Union européenne, les Etats-Unis, les pays arabes, la Turquie et un ensemble de pays africains, a précisé le département.
Les deux parties ont aussi fait valoir la dynamique que connaît l’économie marocaine dans nombre de secteurs industriels, tels que l’automobile, les industries maritimes et les technologies avancées.
Saad Dine El Otmani a souligné, lors de cette rencontre, le rôle important joué par les institutions législatives dans le renforcement des relations entre les pays et les entités régionales, grâce aux dimensions sociale et culturelle essentielles qu'elles apportent aux relations bilatérales, jugeant nécessaire de renforcer l'échange de visites, d'intensifier les consultations et d'examiner les moyens d'élargir le partenariat.  
Le président du Parlasur effectue une visite de travail au Maroc dans le cadre du renforcement des relations de partenariat avec le Parlement marocain, et ce en vue de promouvoir la coopération entre le Royaume et les pays du Mercosur.
Le Parlasur, basé à Montevideo, est une institution parlementaire régionale qui se propose de développer le travail législatif entre les Etats membres, en vue de soutenir le processus de l'intégration économique régionale entre les pays membres du Mercosur, qui comprend actuellement le Brésil, l'Argentine, le Paraguay et l'Uruguay.

Mercredi 17 Octobre 2018

Lu 678 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés