Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Présence active du CNDH à la session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples

Visite de travail de Driss El Yazami à Banjul




Présence active du CNDH à la session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples
Le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Driss El Yazami, effectue une visite de travail à Banjul (Gambie) lors de laquelle il a eu des entretiens avec des responsables gouvernementaux et des acteurs africains en matière de droits de l’Homme.
Dans ce cadre, et en marge de la session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP), il devait s’entretenir avec la présidente de la Commission africaine des droits de l'Homme et des peuples, Soyata Maiga, ainsi qu’avec Ousainou Darboe, vice-président de la République de Gambie et Hassan Bubacarr Jallow, président de la Cour suprême de Gambie.  
Il devait aussi avoir des réunions avec Mabassa Fall, membre du Comité de pilotage du Centre africain pour la démocratie et les études des droits de l'Homme (ACDHRS) et Hannah Forster, directrice exécutive du Centre.
Ces rencontres devaient permettre d’échanger sur la place qu’occupent les institutions nationales des droits de l’Homme (INDH) au sein du système africain des droits de l’Homme, sur les moyens à même de renforcer leur rôle et leur partenariat avec les ONG.
Il s’agit aussi d’examiner les moyens à même de fructifier, d’une manière continue et optimale, les acquis de leurs actions et réalisations auprès de la CADHP en particulier et du système africain des droits de l’Homme.
Cette visite qui devrait prendre fin aujourd’hui, intervient au lendemain de plusieurs actions du CNDH et de ses partenaires à Banjul.
Ainsi, le CNDH a organisé du 17 au 19 octobre 2018, en partenariat avec l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) et le Centre africain pour la démocratie et les études des droits de l’Homme (ACDHRS) un atelier de formation sur l’usage des procédures des droits humains internationaux pour la promotion et la protection des droits de l’Homme en Afrique.
Rassemblant une trentaine de participants en provenance de l’ensemble des pays du continent africain et des représentants de la CADHP, cette formation leur a permis de discuter des moyens à même de développer leurs compétences, de renforcer leurs réseaux et synergies et d'allier les aspects pratique et théorique. Les 12 ONG nord-africaines qui ont participé à cette formation, représentant l’Egypte, la Libye, l’Algérie, la Tunisie et le Maroc, ont bénéficié de l’appui du CNDH et de l’AMCI.
D’autre part, le CNDH a pris part au Forum des ONG, tenu du 20 au 22 octobre 2018 à Banjul. Placée sous le thème de la lutte contre la corruption, cette édition a constitué une plateforme d’échange et de discussion sur la situation des droits de l’Homme en Afrique et a permis aux organisations présentes d’intégrer des groupes de travail thématiques qui ont élaboré des recommandations qui seront par la suite transmises à la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP).
Le Forum des ONG se tient deux fois par an à quelques jours de la session ordinaire de la CADHP dans le but de discuter des derniers développements sur la scène africaine et d’encourager, entre autres, le réseautage entre les ONG présentes.
Enfin, le CNDH a pris part aussi le 23 octobre dernier, au  lancement commémoratif du 30ème anniversaire du Centre africain pour la démocratie et l’étude des droits de l’Homme (1989 – 2019), tenu sous le  patronage de M. Hassan Bubacarr Jallow, président de la Cour suprême de Gambie.
Lors de cette cérémonie commémorative, le CNDH, en sa qualité de membre, a prononcé une allocution au nom du Réseau des institutions nationales africaines des droits de l’Homme (RINADH), et qui a porté sur le rôle des INDH et leurs actions auprès de la CADHP, ainsi que sur leurs relations avec les ONG au sein du système africain des droits de l’Homme.

Vendredi 2 Novembre 2018

Lu 396 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés