Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Premier League : Liverpool sur son grand huit


Liverpool, en battant Leicester (2-1) grâce à un penalty dans les dernières secondes, a réussi son "grand huit", huit victoires en huit journées, samedi, alors que Tottenham a vécu un nouveau cauchemar à Brighton (0-3), aggravé par la blessure d'Hugo Lloris.
S'il n'affiche pas la maîtrise qui semblait la sienne il y a quelques semaines encore, Liverpool montre qu'il a de la ressource et de belles qualités morales avec ce deuxième succès arraché en quatre jours.
La victoire heureuse à Sheffield la semaine dernière, celle grâce à Mohamed Salah mercredi contre Salzbourg (4-3), après avoir gaspillé un avantage de trois buts, et celle contre Leicester (2-1) grâce à un penalty de James Milner ne sont pas les plus jolies, mais elles n'en ont que plus de valeur.
Pour leur 17e succès d'affilée en championnat, les hommes de Jürgen Klopp n'avaient pourtant pas n'importe qui en face d'eux.
Toujours troisièmes du classement, les Foxes leur ont tenu la dragée haute et étaient revenus à leur hauteur à dix minutes de la fin sur un but de leur jeune milieu de terrain international James Maddison (1-1, 80e), après un nouveau relâchement coupable des Reds.
"Nous avons fait 60 premières minutes exceptionnelles", a souligné Klopp, pour qui "le seul problème est que nous n'avons inscrit qu'un but alors qu'il était clair qu'il y aurait un moment dans le match où Leicester allait revenir parce que notre énergie allait faiblir".
"Ils n'avaient même pas à nous presser, on leur rendait juste la balle et ils avaient des contre-attaques, qui est leur grand point fort", a-t-il déploré.
Mais heureusement pour eux, Sadio Mané, déjà très bon contre Salzbourg et qui avait ouvert le score à cinq minutes de la pause, a obtenu le penalty décisif, validé par la VAR mais qui continue à diviser.
Des débats qui intéresseront bien peu Liverpool qui a fait le trou avec la 3e place sur laquelle il comptera au moins 9 longueurs d'avance dimanche soir. Son dauphin Manchester City, 2e avec 8 points de retard pour le moment, devait recevoir Wolverhampton dimanche.
Les Spurs tombent décidément de Charybde en Scylla en ce début de saison.
Alors que tout le monde attendait une réaction d'orgueil après l'humiliation historique subie face au Bayern (7-2) mardi en Ligue des champions, les hommes de Mauricio Pochettino ont de nouveau sombré chez un mal classé, Brighton (0-3).
On serait tenté de leur trouver comme excuse la spectaculaire et grave blessure de leur capitaine Hugo Lloris, dont le coude gauche s'est plié dans le mauvais sens à la réception d'une chute en arrière sur les bras, dès la 3e minute.
Le verdict est tombé en début de soirée: le gardien des champions du monde souffre d'une luxation du coude, a confirmé le club, mais des examens supplémentaires seront nécessaires pour établir précisément l'étendue de la blessure et la durée de la convalescence.
Sur cette action, consécutive à une erreur de jugement du portier qui n'avait plus son équilibre en reculant, Brighton a ouvert le score et le reste du match a été une prestation sans âme et sans saveur, ponctuée d'un 3-0 mérité pour des joueurs sans doute traumatisés par la mésaventure du gardien des Bleus.
Provisoirement 7e avec 11 points, Tottenham va probablement passer une trêve internationale très morose où les interrogations sur l'avenir de Pochettino ne manqueront pas d'occuper les esprits.
Derrière le duo Liverpool/Manchester City, le championnat est très ouvert pour les places dans le Top 6.
West Ham et Sébastien Haller, buteur, se sont ainsi fait renverser par Crystal Palace à domicile (1-2), alors que le podium leur tendait les bras. Ce sont finalement leurs hôtes qui rejoignent Leicester au nombre de points et prennent la 4e place, à 10 points de Liverpool.
Le modeste club de Burnley s'est, lui, hissé au 5e rang provisoire avec 12 points grâce à sa victoire 1-0 sur Everton qui plonge en pleine crise après ce quatrième revers consécutif.
Dimanche, Arsenal devait affronter Bournemouth.

Libé
Lundi 7 Octobre 2019

Lu 1309 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Tour d'Europe des stades Place au show

Vendredi 22 Octobre 2021 - 18:00 Ligue Europa: Les favoris assurent

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS