Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plus d’ un million de bénéficiaires des programmes de lutte contre l’ analphabétisme en une année

Saad Dine El Otmani préside la 6ème session du conseil d'administration de l'ANLCA



Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a affirmé, mardi àRabat, que l'Agence nationale de lutte contre l'analphabétisme (ANLCA) a enregistré un million vingtdeux mille bénéficiaires des programmes de lutte contre l'analphabétisme au titre de l'année scolaire 2019-2020, soit une augmentation de 9,3%. S'exprimant lors d'une réunion à l'occasion de la 6ème session du conseil d'administration de l'ANLCA, il a misl'accentsur le contexte exceptionnel dans lequel se déroule cette réunion en raison de la pandémie du Covid-19 et ses répercussions qui ont conduit à la suspension des cours d'alphabétisation dans tous les centres depuis le lundi 16 mars 2020, et ce à titre préventif pour préserverla sécurité et la santé des bénéficiaires, desformateurs et des différents intervenants, indique un communiqué du Département du chef du gouvernement. Saad Dine El Otmani a, par la même occasion, passé en revue le bilan d'action de l'Agence qui a oeuvré en coordination avec les différents partenaires nationaux et internationaux à accélérer le taux d'achèvement des projets inclus dans la feuille de route 2017-2021 en termes de gouvernance, d'adaptation de l'offre et la demande et d'amélioration de la qualité des enseignements. S'agissant du chantier de la formation à distance danslequel l'Agence s'est engagée, il a salué les applications "Alpha Nour" et "Alpha Taahil", en ce sens que chacune d'entre elles permettra d'élargirle cercle des bénéficiaires des programmes d'alphabétisation. Il a exhorté à cet effet tousles acteurs à bénéficier des opportunités d'apprentissage disponibles grâce à ces applications, appelant dans ce cadre l'Agence à accélérer le lancement des applications informatiques en cours de préparation, y compris celle qui concerne les marins et qui est en cours de développement en coordination et en coopération avec le département de la pêche maritime, ainsi qu'une autre application au profit des agriculteurs dans le cadre de l'opération de Melkisation desterres collectivessituées dansles périmètres d'irrigation du Gharb et du Haouz, qui est aussi en cours de développement avec le soutien et la coordination de l'Agence Millennium Challenge Corporation (MCC) - Maroc. Saad Dine El Otmani a égalementsouligné la nécessité de déployer des efforts supplémentaires pour atteindre l'objectif escompté de réduction du taux d'analphabétisme dans le dessein de l'éradiquer au Maroc, appelant l'ensemble des partenaires à soutenir l'Agence pour surmonter l'impact de la pandémie et acheverl'année scolaire 2019-2020, gérer le lancement de la prochaine année scolaire 2020-2021 et s'employer à proposer les meilleures versions possibles afin d'assurer la continuité de l'apprentissage et la formation tout en protégeant les bénéficiaires, les formateurs et les différentsintervenants de la contamination par le virus. Au cours de cette réunion, ajoute le communiqué, les membres du conseil ont suivi un exposé du directeur de l'Agence danslequel il a évoqué le résultat de l'action de l'ANLCA au titre de l'année 2019-2020, son plan d'action pour la période 2021- 2023 et ses modes de financement, son chantier de transformation numérique et la procédure de son partenariat avec les instances de la société civile. L'exposé comprenait l'ensemble des mesures proposées pour l'achèvement de la saison 2019-2020 et le démarrage de l'année 2020-2021 en fonction desrésultats de l'étude de terrain menée sousla supervision du comité de la stratégie et de l'investissement relevant du conseil d'administration de l'Agence.

Adoption du plan d'action pour l'année 2021

Le conseil d'administration de l'Agence nationale de lutte contre l'analphabétisme (ANLCA) a adopté, mardi, le bilan du plan d'action de l'Agence au titre de l'année scolaire 2019-2020, l'inventaire des données pluriannuelles et les moyens de financer les programmes d'alphabétisation pour la période 2021-2023, ainsi que le plan d'action de l'Agence et son budget pour l'exercice 2021. Dans un communiqué, le département du chef du gouvernement indique que le conseil d'administration de l'ANLCA a également approuvé, lors de sa sixième session, les mesures relatives à la gestion de l'achèvement de l'année 2019-2020 et l'ouverture de l’exercice 2020- 2021. Concernant l'achèvement de l'année 2019-2020, le Conseil a décidé de reprendre les leçons des programmes d'alphabétisation en présentiel, en partenariat entre les instances de la société civile et l'Agence, et ce à partir du 13 octobre 2020, ajoutant qu'il a été également décidé d'adopter le principe de progressivité en fonction de la situation épidémiologique dans chaque région. Il a également décidé d'adopter le principe de groupes, dans le respect strict de toutes les précautions et mesures de prévention et des conditions de sécurité sanitaire, notamment un mètre de distanciation sociale et un nombre maximaum de 20 personnes par classe. Il s'agit également de décaisser la deuxième tranche du soutien (30%) au profit des instances de la société civile (partenaires), après l'achèvement de 50% du programme en présentiel et la signature d'une annexe de l'accord et après avoir fini 300 heures des cours programmés pour la saison 2019-2020 en présentiel et effectué 200 heures des cours en présentiel, poursuit le communiqué. Le Conseil a également décidé d'adopter un protocole de précaution et de faire bénéficier les partenaires des leçons filmées et des contenus numériques fournis par l'Agence. Et d'ajouter que les examens du contrôle continu auront lieu en présentiel selon les groupes, au même titre que l'évaluation finale, et ce d'une manière qui prend en considération les conditions de sécurité sanitaire et la distanciation sociale et, en cas d'amélioration de la situation épidémique, la saison 2019-2020 se déroulera d'une manière normale. Quant à l'ouverture de l'année scolaire 2020-2021, le Conseil a décidé de publier des annonces sur des appels à proposition de projets de programmes de lutte contre l'analphabétisme, à partir de mi-septembre 2020, l'adoption par l'Agence du mécanisme du bureau numérique pour déposer les dossiers de nomination, le démarrage des cours d'alphabétisation, en partenariat entre les instances de la société civile et l'Agence, à partir de janvier 2021 et l'ouverture des classes d'alphabétisation par groupes, en fonction de la situation épidémique de chaque région et en pleine coordination avec les autorités locales.

Libé
Mercredi 9 Septembre 2020

Lu 471 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.



Flux RSS