Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pioli, Spalletti,Inzaghi: Trois rivaux pour un premier scudetto


Libé
Dimanche 10 Avril 2022

La Juventus de l'insatiable Massimiliano Allegri distancée, l'entraîneur qui sera sacré champion d'Italie en mai décrochera son premier scudetto: les jeux sont ouverts entre le "Normal One" Stefano Pioli (AC Milan), l'expérimenté Luciano Spalletti (Naples) et l'ambitieux Simone Inzaghi (Inter Milan).

A sept journées du terme de la Serie A, le suspense reste total pour savoir qui succèdera au palmarès à Antonio Conte, sacré l'an dernier avec l'Inter après l'avoir été trois fois avec la Juve (2012 à 2014).

Certains estimaient que Stefano Pioli ne serait que de passage à l'AC Milan, quand il est arrivé en octobre 2019 sur un véritable banc éjectable, où les entraîneurs ont défilé depuis dix ans sans réussir à redresser un club navigant loin de son glorieux passé. Mais l'ex-défenseur de la Juventus et de la Fiorentina devenu entraîneur en Serie B puis en Serie A (Bologne, Lazio, Fiorentina) a su redonner du jeu et une âme aux Rossoneri. Sans éclats de voix ni coups de menton, Pioli a fait confiance aux jeunes dénichés par Paolo Maldini et su gérer en douceur la star Zlatan Ibrahimovic (40 ans).

Alors que son départ semblait acté à l'été 2020, les bons résultats post-confinement ont ainsi incité les dirigeants à le conserver. Bien leur en a pris: après avoir retrouvé la Ligue des champions grâce à la deuxième place l'an dernier, Milan n'a jamais été aussi près de décrocher son premier scudetto depuis 2011.

Pioli, lui, peut gagner un premier titre comme entraîneur à 56 ans, après avoir été notamment champion d'Italie comme joueur avec la Juve de Michel Platini en 1986. Des titres, Luciano Spalletti n'en manque pas: deux Coupes d'Italie (2007, 2008) et une Supercoupe (2007) avec la Roma et deux championnats russes avec le Zénit Saint-Pétersbourg (2010, 2012). Le scudetto, en revanche, s'est toujours refusé à lui: quatre fois deuxième avec la Roma et deux fois quatrième avec l'Inter Milan.

Naples peut combler ce trou dans son CV - ce qui ferait de Spalletti l'entraîneur le plus âgé (63 ans) à gagner un scudetto, devant Maurizio Sarri sacré en 2020 à l'âge de 61 ans. Après les tensions entre l'explosif Gennaro Gattuso et l'ombrageux président Aurelio De Laurentiis ayant perturbé la saison dernière, conclue sans qualification en C1 (5e), le mérite de "Lucio" est d'avoir su ramener la sérénité au club avec son expérience et son ton calme. Sans s'affoler malgré les nombreuses blessures de l'hiver, Naples est resté compact (meilleure défense) pour demeurer dans la course, ne perdant qu'une fois sur la phase retour.

Comme porté par ce rêve immense de toute une ville: redevenir les rois d'Italie pour la première fois depuis les deux scudetti offerts par l'idole Maradona (1987, 1990). Si l'aventure en Ligue des champions s'est arrêtée en huitièmes contre Liverpool, Simone Inzaghi peut encore tout rafler au niveau national pour ses débuts sur le banc nerazzurro.

Après la Supercoupe arrachée à la Juventus, le technicien de 46 ans peut soulever une deuxième Coupe d'Italie (après celle en 2019 avec la Lazio) et surtout son premier scudetto comme entraîneur (il l'a gagné comme joueur avec la Lazio en 2000). Jusqu'à début février, le championnat lui semblait promis, tant il avait réussi à maintenir l'Inter, championne en titre, sur les standards élevés établis par Antonio Conte. Mais la défaite dans le derby milanais (1-2), par la faute d'un doublé d'Olivier Giroud, a enrayé la machine.

Troisième à l'amorce du sprint final, l'Inter a toutefois montré qu'elle ne lâcherait rien en dominant - difficilement - la Juventus (1-0) le week-end dernier. En raison d'un calendrier plus favorable sur le papier, elle reste d'ailleurs "favorite", juge en connaisseur l'entraîneur bianconero "Max" Allegri qui, sauf miracle, devra lui attendre pour remporter un septième scudetto (un avec Milan, cinq avec la Juve).


Lu 242 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS