Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Participation marocaine au Forum de Paris sur la paix

Mohcine Jazouli : Le Maroc est un fervent défenseur du multilatéralisme




Participation marocaine au Forum de Paris sur la paix
La deuxième édition du Forum de Paris sur la paix, un événement annuel rassemblant tous les acteurs de la gouvernance mondiale, lancé à l'initiative du président français Emmanuel Macron, a entamé ses travaux mardi à Paris, avec la participation du Maroc.
Le Maroc est représenté à cette grand-messe en faveur du multilatéralisme par le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Mohcine Jazouli.
Le coup d’envoi de cette deuxième édition a été donné par les présidents français Emmanuel Macron et congolais Félix Tshisekedi, la présidente désignée de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le vice-président chinois Wang Qishan, en présence d’une trentaine de chefs d’Etat et de gouvernements, d’associations et organisations internationales et divers représentants de la société civile.
«Le Maroc a tenu, encore une fois, à être présent au Forum de Paris sur la paix, car il croit en ce Forum initié pour renforcer le multilatéralisme et non pas pour en être une substitution, dans la mesure où aujourd'hui d'aucuns craignent certaines formes d'unilatéralisme», a indiqué Mohcine Jazouli, dans une déclaration à la MAP.
«Le Maroc est donc présent à cet événement pour appuyer toutes les initiatives qui pourront contribuer à renforcer les relations multilatérales entre les pays», a souligné le ministre délégué.
Le Maroc, sous le leadership de S.M le Roi Mohammed VI, est un fervent défenseur du multilatéralisme, comme en témoigne la forte présence du Royaume dans les opérations de maintien de la paix de l'ONU notamment les deux grandes opérations que sont la MINUSMA et la MINUSCO. «Une forte présence que le Maroc tient à souligner lors du Forum de Paris sur la paix», a affirmé Mohcine Jazouli.
«Depuis 1960, le Maroc a été présent dans les opérations de maintien de la paix et aujourd'hui plus de 2000 personnes sont déployées à travers les principales opérations, et le Maroc est classé 13ème juste derrière la Chine», a tenu à souligner le ministre délégué.
Dans le cadre de ce Forum, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, qui a pris part à la réunion de «l'Alliance sur le multilatéralisme», animée par le ministre français des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian et Jimmy Wolf, Fondateur de Wikepedia, a tenu à saluer la pertinence et l'importance de cette thématique.
Le ministre délégué a souligné, dans ce contexte, que le Maroc a activement plaidé, en marge de la 74ème session de l'AGNU pour que l'Alliance soit une plateforme favorisant la promotion des thématiques de portée globale qui influent sur l'avenir de l'humanité et qui ont un impact direct sur la vie de millions de personnes dans le monde.
C'est dans ce contexte que le Royaume du Maroc souhaite réitérer son plein soutien à l'initiative du Président français «L'Appel de Paris pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace» qui est à même d'apporter une nouvelle dynamique pour améliorer la gouvernance multilatérale de l'Internet et le développement serein des nouvelles technologies, a indiqué le ministre délégué.
Enfin, le Maroc, tout en louant l'énorme potentiel que représentent les nouvelles technologies et leur impact sur le quotidien de millions de personnes, rappelle que l'avenir numérique doit être plus sûr et plus inclusif pour éviter toute fracture numérique qui pourrait être désastreuse pour les générations à venir, a-t-il souligné.
Par ailleurs et en marge de ce Forum, Mohcine Jazouli a eu des rencontres bilatérales notamment avec le Président du Forum de Paris, Pascal Lamy, les ministres des Affaires étrangères du Gabon et de la Mauritanie ainsi qu'avec Mo Ibrahim, président de la Fondation Mo Ibrahim.
Le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger a tenu également à visiter les stands de plusieurs projets de la société civile marocaine, qui ont été sélectionnés pour participer à cette deuxième édition du Forum, en raison de leur fort impact social ou culturel.

Jeudi 14 Novembre 2019

Lu 1147 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com