Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture à Dakhla de la Chambre de commerce maroco-brésilienne

Consolider les échanges commerciaux et la coopération économique entre le Maroc et le Brésil


Libé
Dimanche 27 Mars 2022

La Chambre de commerce maroco-brésilienne a été inaugurée, samedi à Dakhla, en vue de consolider les échanges commerciaux et la coopération économique entre le Maroc et le Brésil.

Cette Chambre a été inaugurée par Eduardo Nantes Bolsonaro, député fédéral et conseiller politique du président de la République fédérale du Brésil, en présence du président de la Chambre de commerce maroco-afro-brésilienne à São Paulo, du président de la Chambre de commerce maroco-brésilienne au Maroc, du président de la Chambre de commerce, d'industrie et de services (CCIS) de Dakhla-Oued Eddahab, du directeur régional du ministère de l’Industrie et du Commerce, et des élus locaux.

Cette représentation à vocation économique se veut un outil de rapprochement et un vecteur de développement économique et commercial au service des deux pays.

Elle s’assigne également pour objectifs de promouvoir le dialogue entre les acteurs publics et privés et d'encourager l'implantation au Maroc d'entreprises brésiliennes.

Dans une déclaration à la MAP, M. Nantes Bolsonaro a souligné que l’ouverture de cette Chambre à Dakhla vise à améliorer les échanges commerciaux entre le Brésil et le Maroc, notant que "les deux pays pourraient être partenaires à long terme".

M. Nantes Bolsonaro, qui est également membre de la commission de défense et de sécurité au sein de la Chambre des députés du Brésil, a appelé à développer davantage les relations commerciales, exprimant le vœu que le Maroc devienne un hub pour les exportations du Brésil vers l'Afrique.

"L'objectif de cette visite est de renforcer davantage les relations avec le Royaume, avec lequel nous entretenons de bonnes relations", a-t-il dit.

Par ailleurs, il s’est félicité des liens culturels étroits avec le Maroc, soulignant la nécessité d’intensifier les échanges de visites et de renforcer le soutien mutuel au sein des organisations internationales et continentales.

Pour sa part, le président de la Chambre de commerce maroco-afro-brésilienne à São Paulo, Farid Mechqi, a indiqué que l’objectif de l’ouverture de cette structure économique est de renforcer les opportunités d'investissement dans la région de Dakhla-Oued Eddahab, notant qu’elle aura pour mission de mettre en exergue les potentialités et atouts de la région auprès des investisseurs brésiliens.

De même, M. Mechqi a noté que l’objectif de cette visite est de consolider les relations commerciales entre le Maroc, le Brésil et les pays africains, étant donné que Dakhla est devenue un hub de premier plan reliant le Maroc à son prolongement africain, rappelant que SM le Roi Mohammed VI est l'initiateur d'un programme de coopération Sud-Sud entre l’Amérique latine, l’Afrique et le Maroc.

De son côté, le président de la Chambre de commerce maroco-brésilienne au Maroc, Abderrazak Zraidi Ben Beliout, a indiqué que l’inauguration de cette Chambre démontre que les provinces du Sud du Royaume regorgent d'énormes opportunités d'investissement et constituent des passerelles entre le Brésil, l’Amérique latine, l’Afrique et le Moyen-Orient.

Dans ce sillage, Zraidi Ben Beliout a souligné que la mise en place de cette Chambre consolidera les relations entre le Maroc et le Brésil, dans l’optique de faire venir des investisseurs brésiliens, faisant observer que les deux pays offrent des perspectives prometteuses de coopération économique.

A cette occasion, les membres de la délégation brésilienne se sont rendus au Centre régional d’investissement (CRI), où ils ont suivi un exposé présenté par le directeur du Centre, Mounir Houari, axé sur les méga-projets réalisés et en cours de réalisation ainsi que sur les différentes opportunités d’investissement dans plusieurs secteurs productifs.

La délégation brésilienne composée d’hommes d’affaires effectuera des visites de terrain, afin de prospecter les opportunités d’investissement et les atouts économiques dont regorge la région.

Les membres de la délégation ont également rencontré le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar.



Lu 486 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Mai 2022 - 19:00 Le tout pour le tout de l'ONMT

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS