Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Nice distancé par Monaco et Paris




Nice a laissé s'échapper Monaco et Paris en n'arrachant qu'un point à Rennes dimanche (2-2), lors d'une 25e journée du Championnat de France où Saint-Etienne vainqueur est venu talonner Lyon alors que Marseille vaincu échouait à le faire.
Confirmant le fléchissement de Nice en ce début d'année, ce dimanche pourrait marquer un tournant dans la saison azuréenne: le club champion d'automne possède désormais cinq points de retard sur Monaco et deux sur le PSG, qui s'étaient auparavant facilement imposés (respectivement 5-0 contre Metz samedi et 3-0 à Bordeaux vendredi).
Pourtant, le Gym a limité la casse: mené 2-0 à la pause à la suite d'un lob subtil de la recrue rennaise Amalfitano et d'un but opportuniste de Sio validé après un flottement arbitral, il est revenu au score grâce à Donis (59e) et Eysseric au bout d'un contre à la 81e minute.
Coup dur pour Nice, Plea, son meilleur buteur (11 réalisations en L1), est sorti blessé en fin de première période, alors que le club doit gérer le cas Balotelli.
L'attaquant star n'avait pas été retenu dans le groupe, car il était "fiévreux" selon le Gym. Vraiment ? Son coéquipier Eysseric a laissé entendre un autre motif: l'Italien "aurait pu nous aider dans des matches comme ça, où on sait qu'il est décisif. Mais on sait que le coach veut aussi énormément d'efforts de la part de son groupe, et il n'accepte aucun relâchement, et on l'a vu avec Mario Balotelli", a dit le milieu sur beIN Sports...
Les Niçois, qui n'ont que le Championnat à disputer contrairement à Monaco et Paris engagés sur quatre fronts, ont désormais un calendrier clément pour tenter de revenir dans la course au titre.
L'OM, toujours à quatre points de la 4e place, a gâché une belle occasion de s'en approcher avec son troisième revers en déplacement de suite, à Nantes (3-2).
Dans le onze marseillais, Evra faisait son retour de blessure, et Cabella était préféré à Thauvin. Pas pour longtemps: au bout d'une petite demi-heure et mené 2-0, Rudi Garcia sortait Cabella pour faire entrer "Flotov".
Diego Carlos profitant d'un cafouillage (12e) puis Stepinski à l'issue d'un superbe enchaînement personnel (20e) ont d'emblée glacé l'OM. Gomis a réduit l'écart (49e) mais les Canaris le rétablissaient illico, par Thomasson (50e).
Et si Gomis marquait encore (61e) et égalait ainsi avec son 16e but son record personnel en Ligue 1 (atteint en 2008 avec Saint-Etienne et 2013 avec Lyon), il devait aussi sortir sur blessure, touché à un genou, ternissant un peu plus la soirée marseillaise, sachant qu'il n'a pas de doublure dans l'effectif.
Après son revers 1-0 à Nice mercredi, Saint-Etienne s'est repris en surclassant Lorient 4-0 et en profite pour revenir ainsi à un point au classement de son rival lyonnais, qui avait chuté à Guingamp samedi (2-1).
L'ASSE a battu des Merlus derniers de L1, et doit désormais s'attaquer à un poisson autrement plus gros, rien moins que le Manchester United de Jose Mourinho, Ibrahimovic et autres Pogba, à Old Trafford jeudi en 16e de finale aller d'Europa League.

Mardi 14 Février 2017

Lu 426 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés