Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News




Catalogne

Près de 350.000 partisans de l'indépendance de la Catalogne ont défilé dimanche dans les rues de Barcelone pour réclamer la remise en liberté des dirigeants indépendantistes incarcérés par la justice espagnole.
Les manifestants portaient pour beaucoup les couleurs rouge et jaune de la Catalogne. Parmi les dirigeants accusés de rébellion figurent Jordi Sanchez, à qui les indépendantistes souhaitaient confier la présidence de la région.
Jordi Sanchez est incarcéré pour rébellion et sédition pour avoir participé à l'organisation du référendum d'autodétermination du 1er octobre dernier, jugé illégal par Madrid.
Jordi Sanchez avait demandé mardi l'autorisation de sortir de prison afin de se rendre à la session du Parlement catalan mais le Tribunal suprême a refusé jeudi de le libérer sous caution.
Jordi Sanchez, qui était numéro deux de la liste Junts per Catalunya (Ensemble pour la Catalogne) lors des élections du 21 décembre dernier, avait renoncé à se présenter à la présidence catalane en mars car il n'avait pu obtenir sa sortie de prison.

Pakistan

Deux chrétiens ont été tués et trois autres blessés dimanche devant une église de Quetta, dans le sud du Pakistan, par des tirs à partir de motos, la deuxième attaque de ce type dans cette région depuis le début du mois.
La branche locale du groupe EI a revendiqué cette attaque dans la capitale du Balouchistan, selon SITE, une organisation spécialisée dans la surveillance des sites jihadistes.
"Quatre hommes sur deux motos ont ouvert le feu de manière non ciblée" sur un groupe de chrétiens, "tuant deux personnes et en blessant trois autres", a dit à l'AFP un responsable de la police locale, Abdul Razzaq Cheema.
Cette fusillade survient moins de deux semaines après une attaque du même type, également revendiquée par l'EI, et au cours de laquelle quatre chrétiens avaient péri.
En décembre, deux kamikazes se sont fait exploser dans une église de Quetta, tuant neuf personnes et en blessant une dizaine.
Les chrétiens représentent moins de 2% des 200 millions de Pakistanais, en très grande majorité musulmans, et sont victimes de discriminations et de violences.

Mardi 17 Avril 2018

Lu 68 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés