Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Muslim et Cheb Younes enchantent le public oujdi




Des hits déchaînés et dansants couplés d'une ambiance conviviale, tel est le cocktail offert par les deux artistes Muslim et Cheb Younes, jeudi soir, dans le cadre de la 13ème édition du Festival international du Raï d’Oujda.
Les deux artistes ont fait vivre au public du Festival international du rai d’Oujda des moments des plus intenses sur la scène du Stade d’honneur créant un show explosif avec chants et danse tout au long de la soirée. D’une voix retentissante couplée d’une énergie débordante, Muslim qui a livré le meilleur de lui-même a su créer une belle communion avec une foule en transe qui a fredonné avec lui ses tubes à succès notamment Mama, Al Rissala, Chaandak, Aji Maaya ou encore Dmoue Lhaouma. Est  venu ensuite le tour de Younes El Guezouli qui, aussitôt monté sur scène, a fait vibrer les cœurs et les corps des mélomanes venus en masse pour apprécier cette voix fine et puissante, souvent comparée à celle de Cheb Mami. Cette ambiance euphorique est montée d’un cran, lorsque le natif de Meknès s'est mis à entonner sa chanson "Moul Château", morceau qui a jusqu’à présent généré plus de 65 millions de vues. Il a également fait chanter et danser l’assistance au rythme de ses meilleurs hits dont "Allo Papa", "I love you", et "Ça va pas " qui a le plus fait trembler une foule complètement conquise. Cheb Younes s'est dit "très heureux", lors de la conférence de presse d'avant-concert, de participer à cette grand-messe du rai, notant qu’il tient toujours à satisfaire ses fans et connaître leurs attentes et propositions via les réseaux sociaux. Au sujet de la ressemblance de son style musical avec celui de Cheb Mami, il a expliqué : "Certes nous disposons de la même texture vocale bien que mes rythmes tendent vers une fusion entre le rai et le rap". "Le rai demeure ma façon de m’exprimer, et ce depuis le début de ma carrière artistique en 2003 à Casting Star", a-t-il encore souligné. La soirée a été aussi marquée par la performance de l'artiste Mouss Maher qui a délecté le public d’un concert mouvementé de reggada au grand bonheur des férus de ce genre artistique. Au menu de cette 13è édition figure une constellation d’artistes dont Fayssal Mignon, Hatim Amor, Hamid Bouchnak, DJ Ovni, Cheb Abbes, Mohamed Adli, Najat Rajoui et Cheb Nasro qui sera de retour après plus de 20 ans d’absence, pour enflammer samedi la scène du Stade d’honneur. Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 13ème édition du Festival international du raï, qui se déroule du 16 au 20 juillet à Oujda, présente un large éventail d’activités artistiques alliant musique marocaine, rai, rap, reggada, chaabi et autres. 

Libé
Samedi 20 Juillet 2019

Lu 1566 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com