Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Moutaouali, la perle du Raja




Moutaouali, la perle du Raja
Avec ses compétences, ses mouvements, son calme et son anticipation surnaturels, le capitaine du Raja Club Athletic Mouhsine Moutaouali est un véritable maestro du milieu de terrain.
Né en mars 1986, il a rejoint les Aigles Verts à l'âge de 15 ans.
Bien qu'il soit au crépuscule de sa carrière à 33 ans, Moutaouali continue d'impressionner les observateurs que ce soit en attaque ou à son poste favori de milieu de terrain. C'est un meneur de jeu long capable de contrôler le jeu et de dicter les attaques.
Le milieu de terrain est connu pour sa capacité à affronter les défenseurs, sa bonne maîtrise du jeu et ses passes décisives millimétrées.
"Il est un exemple pour tous les jeunes joueurs. Au début de sa carrière, il a eu du mal à intégrer la première équipe du Raja. Il a été prêté au club de deuxième division Ittihad Touarga en 2006-2007. Là, il a gagné en assurance et a travaillé dur pour convaincre le Raja qu'il est un talent incroyable ", a déclaré l'ancien joueur du Raja Soufiane Alloudi à CAFonline.com
Depuis, Moutaouali a confirmé son talent remarquable, son travail acharné et son engagement.
Il est l'un des favoris des fans du Raja. Pour les supporters du Raja, il est le "Maradona" marocain, comparé au légendaire talisman argentin. "Bombonero Bombonera, Mouhsine Moutaouali Maradona!" est une chanson courante de la grande armée de supporters du Raja pendant les matchs.
"Quand vous le voyez jouer, vous pensez qu'il vient des rues de Rio de Janeiro ou de Buenos Aires. Son talent, ses compétences et sa capacité à jouer sous pression sont incroyables. Il est normal de le voir faire une "Panenka" sur un penalty à la 9e minute sans crainte ni pression ", a expliqué Yacine Lmnawar.
Moutaouali est connu pour ses gestes techniques, sa diligence et sa modestie et le style de jeu du Raja, ‘Tiki-Taka’ tourne autour de lui chaque fois qu’il est sur le terrain.
C'est le genre de joueurs qui se soucient beaucoup de leur condition physique. Il croit en un entraînement intensif et régulier pour rester fort et en forme même en dehors des séances d'entraînement normales.
"C'est une personne qui travaille dur. Il croit en lui et sait que ses capacités sont grandes. Il est un vrai leader sur le terrain. Quand il est absent, il manque quelque chose de grand dans l'équipe. Mais quand il est présent, nous nous sentons en sécurité car nous sommes sûrs qu'il y aura de l'organisation, de la discipline et un esprit vainqueur ", a déclaré Soufiane Alloudi, son ancien coéquipier au Raja.
Moutaouali a été un joueur clé de l'effectif du Raja qui a atteint la finale de la Coupe du monde des clubs de la FIFA 2013 à domicile.
En 2011, il a rejoint l'Emirates Club aux Emirats Arabes Unis avant de retourner au Raja pour aider les géants de Casablanca à remporter le titre national 2012-2013 (Botola).
Après ses performances exceptionnelles, il a été appelé dans l'équipe nationale pour le Championnat d'Afrique des nations 2014 en Afrique du Sud, où les Lions de l'Atlas ont été éliminés en quarts de finale.
Il a ensuite déménagé au Qatar où il a joué entre 2014 et 2019 pour Al-Wakrah, Al-Rayyan et Al-Ahli.
Moutaouali est retourné à son club d'enfance, le Raja Casablanca, l'été dernier et n'a jamais regardé en arrière, pour mettre son expérience au service de Jamal Sellami et de ses poulains.
"Il est l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du Raja. Un vrai leader qui donne tout pour nous rendre heureux", a déclaré Othman Laalalmi, supporter du Raja.
Depuis son retour, il a été influent permettant au Raja d'atteindre les quarts de finale de la Ligue des champions de la CAF pour la première fois depuis plusieurs années.

Source : cafonline.com
Vendredi 28 Février 2020

Lu 1256 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif