Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mohamed Maliki : Les échanges commerciaux maroco-indiens doivent être hissés au niveau des relations politiques bilatérales


Pour l'ambassadeur du Royaume à New Delhi, les relations entre le Maroc et l'Inde sont en constante évolution, mais le commerce ne suit pas cette tendance



Les échanges commerciaux maroco-indiens doivent être hissés au niveau des relations politiques exemplaires liant le Royaume du Maroc et la République de l'Inde, a indiqué l'ambassadeur du Maroc en Inde, Mohamed Maliki. Les relations politiques entre le Maroc et l'Inde sont exemplaires et en constante évolution, mais le commerce bilatéral demeure en deçà de cette tendance bien que les deux pays disposent d’énormes potentiels économiques, a regretté le diplomate marocain dans une interview accordée au magazine "Morocco in Focus 2020", publié récemment par l’ambassade du Maroc en Inde à l’occasion du 21ème anniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Trône de Ses glorieux ancêtres. Le diplomate marocain a rappelé qu’une forte impulsion a été donnée aux relations maroco-indiennes après la visite historique de S.M le Roi en Inde, en 2015, et la rencontre du Souverain avec le Premier ministre indien Narendra Modi, lors de laquelle les deux leaders ont décidé d’élever les relations bilatérales au rang de partenariat stratégique. Les échanges bilatéraux ont connu une moyenne de 1,6 milliard de dollars par an au cours de la dernière décennie, a-t-il fait savoir, ajoutant que l’Inde figure parmi les plus grands bénéficiaires des investissements marocains publics en Asie, notamment dans les secteurs des engrais et pharmaceutique. Séduits par la stabilité politique dont jouit le Maroc ainsi que par sa position stratégique, les investisseurs indiens sont totalement conscients des grands progrès que le Royaume a réalisés notamment en matière d’amélioration du climat des affaires, a-t-il constaté. En parallèle, les deux pays déploient des efforts remarquables pour faire rapprocher leurs communautés d’affaires, a indiqué M. Maliki, rappelant la signature par les ministres des Affaires étrangères des deux pays, en février 2019 à Rabat, d'un protocole d’accord pour faciliter le processus de visa pour leurs communautés d’affaires respectives. En ce qui concerne les liens stratégiques, l’Inde et le Maroc ont beaucoup de choses à partager en commun, a-t-il précisé. L’Inde a une expérience avancée dans plusieurs domaines, notamment ceux de la technologie, de l’espace, de la médecine, de l’automobile et du textile, alors que le Maroc a acquis une expérience reconnue en matière de sécurité alimentaire, d’énergies renouvelables et de lutte contre le terrorisme, a-t-il fait savoir, se réjouissant que le Royaume est un acteur majeur en Afrique, un continent avec lequel l’Inde tient à développer des liens plus solides. Par ailleurs, le diplomate marocain a salué la coopération maroco-indienne en ces temps de Covid-19 notamment dans le domaine des produits médicaux importés de l’Inde, réputée comme étant "la pharmacie du monde". La coopération entre l’Inde et le Maroc n’a pas été dictée par la pandémie de Covid-19, mais elle a été plutôt discutée, décidée et même mise en œuvre il y a quelques années, a-t-il expliqué. Mohamed Maliki s’est également félicité du niveau de coordination entre les autorités marocaines et indiennes, ayant permis de faciliter le rapatriement des ressortissants marocains et indiens qui étaient bloqués dans les deux pays en raison de la pandémie du coronavirus.

Libé
Mercredi 16 Septembre 2020

Lu 148 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.