Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mise en garde contre l’impact de la prolifération des groupes séparatistes sur les efforts de lutte contre Daech en Afrique

Fin des travaux de la réunion de l’Africa Focus Group


Libé
Dimanche 5 Mars 2023

Mise en garde contre l’impact de la prolifération des groupes séparatistes sur les efforts de lutte contre Daech en Afrique
L’Africa Focus Group relevant de la Coalition mondiale contre Daech, coprésidée par le Maroc, les Etats-Unis, l’Italie et le Niger, a mis en garde contre l'impact de la prolifération des acteurs non étatiques, notamment les mouvements séparatistes, sur les efforts de lutte contre Daech en Afrique.

Les coprésidents et les membres de l’Africa Focus Group ont exprimé leur préoccupation quant à l'impact de la prolifération des acteurs non étatiques sur les efforts de lutte contre Daech en Afrique, souligne un communiqué final sanctionnant les travaux de la réunion de deux jours tenue à Niamey (1 et 2 mars), ajoutant qu’il s’agit notamment des mouvements séparatistes.

Ces groupes séparatistes génèrent une déstabilisation et une vulnérabilité accrue des Etats africains favorisant Daech et d’autres organisations terroristes et extrémistes violentes, précise la même source.

Dans ce sens, l’Africa Focus Group a mis l’accent sur la nécessité de faire face à l'évolution de la menace de Daech, notamment en Afrique, par le renforcement des capacités de lutte contre le terrorisme des membres africains et de prendre en compte les enjeux et menaces posés par la prolifération des acteurs non étatiques, notamment les groupes séparatistes, comme facteur de déstabilisation et de vulnérabilité dans la région.

Il a également insisté sur l’importance de renforcer les capacités des pays partenaires de la Coalition et soutenir les initiatives sous-régionales et régionales sur le continent africain.
 
A cet égard, le Groupe a adopté son plan d'action de soutien aux Etats africains pour lutter contre les menaces des groupes terroristes et visant à renforcer la sécurité des frontières, à collecter les données biométriques des terroristes présumés, à faire face à la propagande et au recrutement de Daech et à lutter contre le financement du terrorisme, indique le communiqué final.

La réunion de Niamey a permis aux 38 membres et observateurs de la Coalition de mettre en exergue les différentes initiatives prises contre Daech, ainsi que l'identification des manquements dans les capacités de lutte contre le terrorisme dans les Etats de l'Afrique de l'Ouest, du Sahel, de l'Afrique de l'Est et de l'Afrique centrale et australe, fait savoir la même source.

Cette rencontre fait suite à la première réunion plénière du Groupe sur le continent africain abritée par Marrakech en mai dernier, en marge de la réunion ministérielle de la Coalition Globale contre Daech.

La participation du Maroc à la réunion plénière de l’Africa Focus Group a été ainsi l’occasion de réitérer le soutien et l’engagement du Royaume en faveur de la sécurité et la stabilité de l’Afrique en général, et du Sahel en particulier, au regard de l’histoire commune, des liens humains forts et des intérêts partagés entre cette région et le Maroc.

La co-présidence du Maroc de cette rencontre confirme son rôle de premier plan dans la lutte contre le terrorisme, en tant que pourvoyeur de paix et de stabilité en Afrique, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Elle est également une reconnaissance du plaidoyer pionnier du Royaume au sein de la Coalition pour une prise en charge adéquate de l’évolution de la menace terroriste en Afrique.

Elle traduit également d’une manière claire les principes de la politique du Royaume, sous la conduite éclairée de S.M le Roi Mohammed VI, qui considère la sécurité et la stabilité du continent africain comme étant une priorité collective.

A rappeler que le Maroc assure actuellement, aux côtés de l’Union européenne, la co-présidence du Forum global de lutte contre le terrorisme (GCTF).

Niamey. Aabidine Naji (MAP)


Lu 792 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p